Première route pour véhicules intelligents au Royaume-Uni

Publié le par

La première route de test pour véhicules intelligents va voir le jour au Royaume-Uni. Une flotte de 100 véhicules de recherche y circulera pour tester les technologies de connexion et d’autonomie.

Jaguar Land Rover testera ses véhicules intelligents sur route au Royaume-Uni.
Jaguar Land Rover testera ses véhicules intelligents sur route au Royaume-Uni.

Soixante-cinq kilomètres de route au Royaume-Uni vont être dédiés aux tests de véhicules connectés et autonomes. Une première. Une flotte de 100 véhicules intelligents y circulera, dont des modèles Jaguar et Land Rover, pour développer les technologies. Le groupe Jaguar Land Rover (JLR) souhaite tester la communication des voitures entre elles (VtoV) et avec l’infrastructure (VtoI).

Le projet, baptisé « UK-CITE », permettra plus exactement à l’équipe de chercheurs JLR de tester en conditions réelles un ensemble de systèmes d’information capables d’alerter les conducteurs ou de permettre aux futurs véhicules autonomes de réagir automatiquement aux dangers et aux changements de conditions de circulation. Le groupe souhaite également étudier le comportement naturel des conducteurs au volant pour les appliquer à ses véhicules autonomes.

Connecter les réseaux autoroutiers aux véhicules

Des équipements de communication (LTE, DSRC, LTE-V et bornes WiFi locales) avec les véhicules seront installés au bord des routes pendant trois ans – le temps du projet – pour tester la flotte de véhicules connectés et hautement automatisés. « De tels tronçons existent déjà dans d’autres pays européens, et cette nouvelle infrastructure permettra au Royaume-Uni de jouer son rôle sur le plan international » commente Wolfgang Epple, directeur de la recherche et des technologies de Jaguar Land Rover.

Ces technologies de communication entre véhicules et infrastructure permettront d’envoyer des informations sur les conditions de circulation. Les messages d’information et de prévention, affichés sur les portiques routiers, pourraient être envoyés directement sur le tableau de bord de la voiture. En plus de cela, le système d’alerte de véhicule d’urgence de Jaguar Land Rover serait également capable d’identifier l’arrivée d’une ambulance, d’un véhicule de pompier ou de police. À condition que ceux-ci soient également connectés.

Les autres partenaires du projet – dont l’investissement s’élève à 7 millions d’euros – sont Visteon, Siemens, Coventry City Council, WMG, MIRA, Coventry University, Vodafone et Huawei.

Mots clefs associés à cet article : Jaguar, Land Rover, Véhicules autonomes

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER