Porsche a fait le choix de CarPlay contre Android Auto

Publié le par

Porsche vient de se démarquer des autres constructeurs, y compris de son groupe, en décidant d’équiper ses nouvelles 911 Carrera et 911 Carrera S de CarPlay d’Apple, en rejetant Android Auto, le système d’affichage déporté de Google. Le constructeur lui reproche en effet de collecter et transférer beaucoup trop de données au sujet des conducteurs…

Porsche a opté pour CarPlay d'Apple, plus respectueux, selon lui, de la vie privée des automobilistes.
Porsche a opté pour CarPlay d'Apple, plus respectueux, selon lui, de la vie privée des automobilistes.

En matière de voitures connectées, outre les systèmes propres de certains constructeurs d’automobiles, trois principaux systèmes dominent le marché : CarPlay d’Apple, Android Auto de Google et un système qui se veut plus universel appelé MirrorLink. Tandis que les constructeurs annonçaient tous ou presque des velléités d’embarquer à bord l’un des trois systèmes, voire deux ou même les trois, les décisions se sont fait attendre, et certains ont même retourné leur veste. Aujourd’hui les choix s’affirment plus clairement…

Porsche vient ainsi de décider d’équiper ses nouvelles 911 Carrera et 911 Carrera S du système CarPlay. Il rejette Android Auto, le système d’affichage déporté de Google, au prétexte que le célèbre moteur de recherche collecte et transfère beaucoup trop de données des conducteurs. Google voudrait en effet, selon Motor Trend*, mettre la main sur des informations comme la vitesse du véhicule, le niveau du liquide de refroidissement et d’autres encore, ce qui déplaît fortement à Porsche, estimant que ces données lui appartiennent. A contrario, Apple n’exigerait de son côté que de savoir quand la voiture est en mouvement.

Sentant la controverse souffler, Google a réagi par le biais d’une déclaration. « Nous prenons la vie privée très au sérieux, explique le moteur de recherche, et nous ne collectons pas les informations techniques du véhicule décrites par l’article de Motor Trend. » Les utilisateurs d’Android Auto choisissent « d’autoriser le partage de leurs données […] afin d’améliorer leur expérience », pour faire en sorte que le système puisse fonctionner en mains libres durant la conduite. Des informations qui permettent également d’affiner la navigation GPS, précise Google.
* La source de cette information.

Mots clefs associés à cet article : Porsche, Véhicules connectés

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER