Pollutrack : des capteurs embarqués pour mieux mesurer la pollution

Publié le par

La Ville de Paris, Enedis et Airparif ont lancé un système de mesure de la pollution innovant installé sur des véhicules de la flotte de la filiale d’EDF. Près de 300 véhicules vont être équipés.

La flotte d'Enedis est mobilisée pour mesurer la qualité de l'air à Paris.
La flotte d'Enedis est mobilisée pour mesurer la qualité de l'air à Paris.

Enjeu de santé publique dans les grandes villes, la pollution de l’air fait déjà l’objet d’une mesure précise à Paris, où Airparif s’appuie sur un réseau de 70 stations qui mesurent en temps réel la quantité de particules nocives dans l’air. Depuis le mois de mai, l’organisme de veille peut également compter sur Pollutrack, un nouveau dispositif de capteurs complémentaires.

Avec le soutien d’Enedis et de la Ville de Paris, pas moins de 300 nouveaux capteurs mobiles vont être utilisés à Paris. Méthode innovante pour mesurer la pollution au plus près du trafic, ces capteurs, qui prennent la forme de petits boîtiers, sont installés sur le toit des utilitaires et des Smart électriques de la flotte d’Enedis. Pas de risque donc de fausser les résultats par les propres émissions du véhicule. Complémentaire du réseau de stations de mesures, ce dispositif ne prendra pas en compte tous les polluants.

« Pollutrack nous permettra de déterminer encore plus précisément l’impact des mesures que nous prenons » a précisé Anne Hidalgo, la maire de Paris, à l’occasion de la présentation à la presse du dispositif. Déjà installés sur une soixantaine de véhicules, les capteurs collecteront des données qui seront disponibles en open data.

Mots clefs associés à cet article : Pollution

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER