Peugeot 108, citadine chic et branchée

Publié le par

JPEG - 87.6 ko
Les premiers clichés donnent le ton. La Peugeot 108, qui sera officiellement dévoilée au Salon de Genève, change radicalement de registre par rapport à sa devancière, la 107. Elle s’invite sur le créneau des citadines chic et branchées jusqu’à présent délaissé, au profit des petites italiennes (Fiat 500, Lancia Ypsilon). Teintes de carrosserie bi-ton, version découvrable, possibilités de personnalisation, ambiances intérieures variées… le menu est prometteur. Mais la 108 ne se contente pas de soigner son apparence. Son niveau d’équipement est de premier ordre avec un écran tactile de 7”, la climatisation automatique, l’allumage automatique des feux, la caméra de recul, la carte d’accès démarrage mains libres, le Bluetooth, le limiteur de vitesse, les rétroviseurs électriques et chauffants, l’aide au démarrage en côte ou encore les vitres électriques.
Sur le plan pratique, la 108 est proposée en 3 ou 5 portes et peut embarquer jusqu’à quatre personnes. Son volume de coffre atteint 196 litres avec le kit anticrevaison ou 180 litres avec la roue de secours. Son gabarit reste très compact puisqu’elle mesure 3,47 m de long (+ 3 centimètres par rapport à la 107) et 1,62 m de large (– 1 centimètre). Sous le capot, Peugeot ne propose que des moteurs essence trois cylindres. Il s’agit du 1.0 l e-VTi 68 BVM5 (88 g/km), du 1.0 l VTi 68 BVM5 (95 g/km), du 1.0 l VTi 68 ETG5 (97 g/km) et du 1.2 l VTi 82 BVM5 (99 g/km). Des mécaniques peu gourmandes qui tirent essentiellement parti de l’allègement de l’auto. La 108 est annoncée à 840 kg.

Mots clefs associés à cet article : Peugeot, Citadine

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER