Pays-Bas, là où l’usage d’un véhicule est le plus cher !

Publié le par

LeasePlan CarCost Index, partie intégrante de l’étude MobilityMonitor, présente une vue d’ensemble des coûts d’achat et d’utilisation du véhicule dans onze pays, avec les Pays-Bas comme mauvais élèves et la République tchèque comme le plus vertueux.

La dépréciation d'un véhicule et les taxes comptent pour 60 % des coûts d'usage.
La dépréciation d'un véhicule et les taxes comptent pour 60 % des coûts d'usage.

Les Pays-Bas sont le pays d’Europe où conduire une voiture revient le plus cher. Les automobilistes néerlandais dépensent en moyenne entre 600 et 800 euros par mois pour leur véhicule, selon le type de carburant utilisé. A contrario, en Allemagne et République tchèque, les coûts mensuels sont nettement plus faibles, notamment pour les véhicules diesel. Le coût d’utilisation d’un véhicule diesel varie jusqu’à 350 euros par mois en Europe. Telles sont les principales conclusions du LeasePlan CarCost Index, une récente étude menée par LeasePlan sur les coûts liés à l’achat et l’usage de la voiture dans onze pays européens.

Cette étude montre que :
- le coût moyen d’un véhicule essence aux Pays-Bas est de 660 euros par mois et de 805 euros pour un véhicule diesel ;
- en Allemagne, la moyenne mensuelle se situe entre 418 euros (essence) et
454 euros (diesel). Il en est de même en République Tchèque (406 euros pour une essence, 455 pour une diesel). Conduire un véhicule est plus coûteux au Royaume-Uni et en Suède, et revient respectivement à 600 euros (essence) contre 630 euros (diesel) et à 582 euros (essence) versus 576 euros (diesel).

L’ensemble des frais d’un véhicule

LeasePlan CarCost Index présente annuellement une vue d’ensemble de tous les frais d’un véhicule du segment C (20 000 kilomètres par an, sur la base d’une durée de trois ans). Cette analyse prend naturellement en compte le prix d’achat, la dépréciation, l’assurance, les frais de réparation et d’entretien, les taxes et les dépenses de carburant. Les frais fixes comme l’entretien et les taxes représentent à eux seuls 70 % du coût total – preuve que les conducteurs n’ont qu’une faible influence sur le coût total. La dépréciation constitue 36 % des frais fixes, soit la part la plus importante.

Sven-Torsten Huster, chief operating officer chez LeasePlan, commente : « Plusieurs constats indiquent souvent que certains pays européens sont plus chers que d’autres pour les conducteurs. Jusque-là, il n’existait pas d’éléments suffisants pour confirmer de telles déclarations. Afin de comparer les marchés européens, il est nécessaire de les étudier en détail et de connaître les différentes réglementations ; le prix d’achat et le montant des taxes ne sont pas des données suffisantes. Par conséquent, nous invitons toujours les conducteurs à prendre du recul avant de décider d’acheter ou de louer un véhicule, qu ’il soit neuf ou d’occasion. »

Les frais de carburant soumis à une forte taxation

En Europe, les frais de carburant les plus importants se trouvent en Italie, principalement en raison du fort taux de TVA lié à la crise économique. La Suisse est le pays qui se démarque le plus au sujet des véhicules diesel. Pendant des années, le gouvernement suisse a lourdement taxé ce type de carburant à cause de ses niveaux plus élevés de NOx et d’émissions de particules. À l’inverse, aux Pays-Bas, le prix d’un litre de gazole est plus faible que celui d’un litre d’essence.

Mots clefs associés à cet article : LeasePlan, LLD, Études

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER