Partenariat finalisé entre DKV et Feu Vert

Publié le par

Les détenteurs de la DKV Card peuvent à présent se rendre dans les 340 centres Feu Vert où ils bénéficient de conditions commerciales avantageuses.

La carte DKV est également acceptée chez Point S.
La carte DKV est également acceptée chez Point S.

DKV et Feu Vert officialisent leur collaboration. Dans les tuyaux depuis plusieurs mois, l’accord entre les deux prestataires a été finalisé le 20 mai dernier. Les détenteurs de la carte carburant DKV Card, qui donne accès à 3 000 stations-service et 600 stations de lavage en France, peuvent désormais se rendre dans l’enseigne de réparation rapide pour entretenir leur véhicule. « DKV a négocié des conditions commerciales spécifiques en faveur de ses clients chez Feu Vert. Le maillage territorial dense de Feu Vert, son réseau de 340 centres, offre une véritable praticité aux porteurs de la carte DKV », explique Guillaume Cunty, le directeur général de DKV France.

Pour Feu Vert, cet accord est une aubaine pour toucher les TPE et PME, la clientèle cible de DKV. « Les loueurs et les grandes flottes font partie de nos clients et partenaires, mais nous ciblons également aujourd’hui les organisations plus petites qui gèrent leurs flottes et leurs achats en direct, motivées par la réduction de leurs coûts d’entretien. DKV entreprend précisément la conquête de cette cible avec sa DKV Card destinée aux VL/VU. Nous nous réjouissons donc de la signature de ce partenariat qui va contribuer à l’augmentation de trafic dans nos centres sur une cible de clients », assure de son côté Laurent Decallonne, le directeur commercial de Feu Vert Entreprises.

Une facture unique

Concrètement, l’accès aux centres Feu Vert peut se faire sur rendez-vous ou en se rendant directement à l’accueil. Une fois arrivé au centre, le conducteur se présente au comptoir avec sa carte grise et la DKV Card. La demande de prise en charge est confirmée en quelques secondes au travers du site web de DKV, lequel est relié au système d’informations de Feu Vert. La validation est reçue dans la foulée, faisant apparaître les caractéristiques du contrat avec DKV et les éventuelles restrictions de consommation. « Si le service à rendre n’est pas compris dans le contrat, un seul appel de Feu Vert au centre de contacts de DKV permet de débloquer la situation et de négocier une extension de prise en charge en cas d’urgence », assurent les deux partenaires.

Au final, le conducteur repart sans avoir à débourser le moindre centime et sans facture. La prestation est acquittée en direct par DKV. L’ensemble des dépenses effectuées dans les enseignes partenaires de DKV (carburant, péage, parking, entretien, lavage…) sont ensuite regroupées dans une facture unique envoyée tous les 15 jours aux gestionnaires de parc.

Mots clefs associés à cet article : Feu Vert, Carburant, Entretien, DKV Euro Service

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER