Paris et onze autres villes s’engagent pour la transition énergétique

Publié le par

Les maires de douze grandes métropoles se sont engagés à n’acquérir plus que des bus sans émissions et à restreindre une partie importante de leur ville aux véhicules thermiques.

Pour parvenir à un objectif de ville sans émissions, les municipalités vont devoir améliorer la pratique des autres mobilités.
Pour parvenir à un objectif de ville sans émissions, les municipalités vont devoir améliorer la pratique des autres mobilités.

Alors que les tractations relatives à l’interdiction des véhicules thermiques dans Paris sont de plus en plus explicites, Anne Hidalgo a décidé de s’engager formellement dans cette direction aux côtés de maires d’autres grandes métropoles. Londres, Paris, Los Angeles, Barcelone, Quito, Vancouver, Mexico, Copenhague, Auckland, Seattle, Milan et la ville du Cap ont ainsi signé une déclaration actant la transformation d’une partie importante de leurs villes en zones à zéro émission d’ici à 2030. La déclaration prévoit également que toutes les acquisitions de bus à partir de 2025 se tournent qu’uniquement vers des véhicules sans émissions.

Accélérer la transition énergétique

Plusieurs axes d’action sont par ailleurs cités dans la déclaration :

- Mettre en œuvre dans nos villes des politiques centrées sur les personnes.

- Favoriser la marche et le cyclisme et rendre accessible le transport public et partagé à tous les citoyens.

- Réduire le nombre de véhicules les plus polluants dans nos rues et abandonner progressivement l’utilisation des véhicules à combustion fossile.

- Montrer la voie en acquérant uniquement des véhicules à émission zéro pour nos flottes municipales le plus rapidement possible.

- Collaborer avec les fournisseurs, les opérateurs de parc automobile et les entreprises pour accélérer le passage aux véhicules à émission zéro et réduire le kilométrage parcouru par les véhicules dans nos villes.

- Rendre compte publiquement tous les deux ans des progrès réalisés par les villes à l’égard de ces objectifs.

« La pollution de l’air causée par les véhicules fonctionnant à l’essence et au diesel tue des millions de citadins partout dans le monde. Ce sont ces mêmes véhicules qui, par leurs émissions, sont à l’origine du changement climatique. À Paris, nous prenons des mesures audacieuses pour accorder la priorité à la circulation des piétons et des cyclistes dans les rues. En collaborant avec les citoyens, les entreprises et les maires de ces grandes villes, nous serons en mesure de rendre nos villes plus vertes et plus saines pour le bien des générations à venir » arguë Anne Hidalgo, qui est par ailleurs présidente du groupement C40 à l’origine de cette déclaration.

Mots clefs associés à cet article : Electromobilité, Mobilité durable

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER