Opel Crossland X : faux jumeau

Publié le par

Fort du succès du Mokka X, Opel revient avec un nouveau SUV typé crossover qui, en mettant en avant l’habitabilité, souhaite séduire sa propre clientèle.

L'Opel Crossland X profite de la plate-forme du Peugeot 2008.
L'Opel Crossland X profite de la plate-forme du Peugeot 2008.

Le discours est bien rodé mais laisse percevoir le jeu subtil d’équilibriste auquel se prête Opel lors de la présentation du Crossland X. Pas facile en effet de sortir un nouveau SUV urbain au sein d’une gamme qui en comporte déjà un.

Avec 6 centimètres de longueur supplémentaire, le Mokka X a en effet déjà bien installé Opel sur ce segment dynamique, où il connaît un succès mérité. Mais voilà, le Crossland X n’est pas un SUV, c’est un crossover. Là où le Mokka X apporte un design musculeux et un positionnement plus axé sur les performances, le Crossland X est le frère plus sage.

Plus court donc, le nouveau-né se veut plus agile, polyvalent et néanmoins habitable. Un positionnement pertinent car les stars de la catégorie que sont le Renault Captur et le Peugeot 2008 manquent cruellement de coffre. Avec 410 à 520 litres en configuration cinq places grâce à la banquette coulissante, le Crossland X les surclasse effectivement.

Ajoutez à cela la possibilité de le doter d’équipements premium comme l’alerte de somnolence du conducteur ou le système d’assistance et de conciergerie Opel OnStar, et le Crossland X commence à se démarquer.

Base saine

Sur route, ce petit SUV – pardon crossover – convainc aussi. Profitant de la plate-forme du Peugeot 2008, il bénéficie ainsi de son comportement sain et confortable. Le 1.6 l diesel de 120 chevaux de notre essai lui sied bien, mais il faudra se tourner vers le 1.2 l turbo essence pour profiter d’une boîte automatique.

Annoncé à 4 l/100 km en consommation mixte et 103 g/km de CO2, le Crossland X s’en éloigne rapidement en conduite nerveuse (11 litres mesurés lors de notre essai). Un moteur qui n’est pas proposé en finition Business, puisque celle-ci se contente du 1.6 l Ecotec diesel de 99 chevaux pour un prix de 23 170 euros.

À ce tarif, la navigation intégrant un hotspot WiFi 4G est comprise, tout comme la caméra Opel Eye qui permet la reconnaissance des limitations de vitesse, et les très recommandables sièges ergonomiques.

Mots clefs associés à cet article : Opel, Crossover

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER