Nouvelles ambitions pour la Hyundai i30

Publié le par

Très en retrait dans le palmarès des ventes aux sociétés, la compacte coréenne se renouvelle et se donne de grandes ambitions grâce à une valeur résiduelle en hausse et à des équipements technologiques dernier cri.

Grâce à la nouvelle i30, Hyundai repart à la conquête du segment C.
Grâce à la nouvelle i30, Hyundai repart à la conquête du segment C.

Si Hyundai est le constructeur qui a progressé le plus rapidement sur le marché français en 2016, ce n’est assurément pas sur celui des sociétés qu’il réalise ses plus jolis scores. C’est même plutôt l’inverse puisque, jusqu’ici, l’un de ses best-sellers européens, la compacte i30, ne représente que 0,4 % de son segment en entreprise. Le constructeur est donc bien décidé à remédier à cette mévente…

JPEG - 780.2 ko
L’habitacle de la nouvelle i30 se veut plus moderne.
Sa nouvelle génération adopte pour cela des lignes très germaniques, et ses dimensions sont au-dessus de la moyenne avec 4,34 m de long, soit 9 centimètres de plus que la 308. La planche de bord de la i30 affiche un classicisme de bon aloi. Hyundai a fait appel au principe de tablette tactile flottante. Très lisible, elle se montre à la hauteur de la tâche et intègre Android Auto et CarPlay dès le deuxième niveau de dotation.

La qualité de finition apparaît satisfaisante, même si certains matériaux comme le plastique de haut de console ne sont pas des plus agréables au toucher. Plutôt habitable, la coréenne fabriquée en Europe offre un espace généreux à bord, notamment aux places arrière. Dommage que la banquette ne soit pas un peu plus creusée, cela aurait profité au confort. Le volume de coffre, fort de 395 litres VDA, fait mieux que les références.

Un TCO en baisse

Hyundai n’a pas lésiné sur les choix techniques en offrant un train arrière multibras à toutes les versions de la i30. Si le résultat apparaît honorable, l’auto se montre assez sèche dans son amortissement sans faire preuve pour autant d’une agilité hors du commun.

Même constat concernant le moteur Diesel 1.6 l CRDi 136 ch. S’il se montre relativement volontaire et bien insonorisé, son appétit excessif et ses émissions de CO2 supérieures à 100 g/km le placent nettement en deçà de ses concurrents.
Sans révolutionner sa catégorie, la nouvelle i30 devrait, grâce à son TCO en baisse et ses prestations à la page, être plus présente qu’auparavant dans les parcs des sociétés. C’est en tout cas l’espérance de Hyundai !

Mots clefs associés à cet article : Hyundai

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER