Nissan lance son remorquage autonome de véhicules neufs

Publié le par

Au Japon, à la sortie des chaînes de montage de son usine d’Oppama, Nissan lance une solution de remorquage autonome pour transporter ses véhicules neufs.

Une Leaf autonome est en test au Japon pour remorquer les véhicules neufs à la sortie d'usine.
Une Leaf autonome est en test au Japon pour remorquer les véhicules neufs à la sortie d'usine.

Un prototype de Nissan Leaf autonome est utilisé en sortie des chaînes de montage de l’usine d’Oppama (au Japon) pour réaliser le remorquage des véhicules neufs. Ce prototype est sorti tout droit du projet IVT pour Intelligent Vehicle Towing – inscrit dans la vision Nissan Intelligent Mobility – permettant d’ouvrir « une réflexion sur la façon dont les véhicules seront alimentés, conduits et intégrés à la société » explique Nissan.

Le projet IVT utilise la conduite autonome ProPilot de Nissan ainsi que des technologies de connectivité et de cartographie. L’ensemble permet de connecter des véhicules intelligents 100 % électriques aux infrastructures. D’ailleurs, IVT ne nécessite aucune infrastructure particulière pour fonctionner. La Leaf autonome est équipée de nombreuses caméras, scanners et lasers capables de détecter les marquages au sol, les obstacles et les objets en mouvement.

Un algorithme détermine la priorité

Couplées à la cartographie, ces informations permettent au véhicule autonome de se déplacer jusqu’à la destination de stockage des véhicules neufs fraîchement sortis de la chaîne de production. L’itinéraire est recalculé en cas de modification de trajet ou du processus de production. « Tous les véhicules de remorquage sont connectés à un système de contrôle de la circulation capable de surveiller la localisation, la vitesse, le niveau de batterie et l’état général du véhicule », précise Nissan. « Lorsque deux véhicules se croisent à une intersection, un algorithme détermine celui qui doit céder le passage. » En cas d’urgence, le système stoppe les véhicules à distance.

Nissan continue de tester son système dans son usine japonaise avant de l’intégrer sur d’autres sites japonais ou dans le monde.

Mots clefs associés à cet article : Nissan, Véhicule électrique, Véhicules autonomes

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER