Navya lève 30 millions d’euros pour son développement

Publié le par

Keolis, Valeo et Group8 entrent au capital de l’entreprise française spécialisée dans les navettes autonomes.

Navya ambitionne de s'attaquer aux marchés internationaux.
Navya ambitionne de s'attaquer aux marchés internationaux.

La belle aventure se poursuit pour Navya. Un an après la commercialisation de sa navette autonome Arma, la jeune entreprise française procède à une levée de fonds de 30 millions d’euros pour assurer son développement. Les groupes français Valeo et Keolis ainsi que la société qatari Group8 font leur entrée au capital aux côtés de Gravitation et de Capdecisif Management, arrivés en 2015, et de Robolution Capital, l’actionnaire historique de l’entreprise. Navya précise que Robolution Capital conserve le contrôle de l’entreprise. Pour Christophe Sapet, le président du directoire de Navya, « cette augmentation est destinée prioritairement au développement international de l’entreprise et à la poursuite des investissements en recherche et développement afin de conserver notre avance dans le domaine du véhicule autonome ».

La société annonce en parallèle la signature d’accords stratégiques avec ses nouveaux actionnaires. Navya va collaborer avec le groupe Valeo sur le plan technologique, avec le groupe Keolis sur des demandes de gestion de flotte sans conducteur au sein des collectivités territoriales, et avec la société Group8 pour le développement commercial sur les marchés du Moyen-Orient et pour la mise en place d’une ligne d’assemblage dans le Golfe. « Nous avons choisi une stratégie de partenariats afin d’optimiser les coûts avec les offres d’un grand équipementier automobile pour rester compétitif et d’assurer le plus efficacement possible un déploiement international de notre solution de mobilité autonome », explique Christophe Sapet.

L’objectif de Navya est d’atteindre la trentaine de navettes autonomes en opération d’ici à la fin de l’année 2016.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules autonomes, Navya

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER