Navette autonome : expérimentation réussie pour EasyMile

Publié le par

La navette autonome et électrique EZ10 EasyMile a été testée par 2 600 passagers entre le 6 mars et le 7 avril 2017.

La navette autonome EZ10 EasyMile dans le parc de l'île Saint-Germain, à Issy-les-Moulineaux, en mars 2017.
La navette autonome EZ10 EasyMile dans le parc de l'île Saint-Germain, à Issy-les-Moulineaux, en mars 2017.

Après cinq semaines d’essai, du 6 mars au 7 avril, le bilan est plutôt positif pour la navette électrique et autonome EZ10 EasyMile. Deux mille six cents passagers curieux l’ont empruntée pendant cette période. Le lieu de l’expérimentation, le parc de l’île Saint-Germain à Issy-les-Moulineaux, n’a pas été choisi au hasard. La navette a dû cohabiter avec des piétons, des cyclistes et des chiens. Conclusion : 99 % des passagers se sont sentis en confiance dans la navette, 91 % ont même déclaré qu’ils se sentiraient en confiance même sans accompagnateur à bord, et 93 % se sont dits prêts à utiliser la navette autonome si elle était proposée sur un parcours qu’ils fréquentent.

En tout, la navette EasyMile a parcouru 600 kilomètres avec une consommation journalière de 8,6 kWh. D’autres solutions innovantes de mobilité avait été testées en parallèle dans le cadre de l’expérimentation So Mobility à Issy-les-Moulineaux : parking intelligent, nouvelle signalétique pour piétons, application favorisant le déplacement multimodal. À terme, cette navette autonome pourrait être déployée autour des chantiers des gares du Grand Paris Express.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules autonomes

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER