Mitsubishi L200, l’excellence à bon prix

Publié le par

Le L200 repousse les limites de son espèce en mouvement et remplit désormais ses obligations professionnelles sans faillir. Voici pourquoi.

Le pick-up bénéficie d'une capacité de charge accrue.
Le pick-up bénéficie d'une capacité de charge accrue.

L’ancien L200 marquait de sérieuses faiblesses au moment de remplir ses obligations professionnelles. En cause, une benne un peu courte et des charges utiles à la limite de la décence. C’est de l’histoire ancienne. Tout en reposant sur le même

JPEG - 437.4 ko
Le benne du L200 s’allonge mais reste étroite (1,47 m).
empattement que son prédécesseur (3 mètres), le nouveau L200 prend de l’ampleur au plus grand profit de la benne. Celle-ci s’allonge de 5 centimètres sur la carrosserie cabine approfondie dite Club Cab, la variante 100 % utilitaire, et de 2 centimètres sur la double cabine, alias Double Cab, pour culminer à 1,85 m et à 1,52 m, une valeur élevée dans le premier cas.

Dans le même temps, l’engin garde son PTAC (2,9 t) mais perd du poids, avec à la clé des charges utiles qui désormais dépassent la tonne. La capacité de remorquage freiné, pour sa part, passe de 2 700 à 3 000 ou 3 100 kg. Pour un pick-up, ça compte.

Ramage de pointe

JPEG - 293.9 ko
L’habitacle est soigné.
De fait, Mitsubishi a soigné le ramage de son engin. Grâce à l’usage intensif d’acier léger, le poids se limite à 1 800 kg en moyenne, ce qui relève du miracle, et le travail d’orfèvre porté sur le châssis et la direction fait le reste. Le résultat, c’est un comportement routier dont la rigueur et la précision atteignent un degré d’excellence inconnu dans ce secteur automobile. La brillante transmission 4 x 4 permanente Super Select II apporte, il est vrai, sa large contribution à l’édifice quand la benne est vide notamment.

Ce bel écrin est emmené par le moteur idoine, soit la variante de 181 ch de l’inédit diesel 2.4 l Mivec. Cette appellation désigne la distribution variable propre à Mitsubishi, à laquelle s’ajoute un taux de compression très faible s’agissant d’un diesel (15,5:1, pour les initiés). Le tout donne un moteur bien charpenté et frugal : 6,6 l/100 km en cycle mixte, la concurrence ne va pas aimer. Le confort de roulage au-dessus du lot, le poste de conduite à montrer en exemple dans les écoles d’ergonomie, l’équipement fourni et les prix maîtrisés achèvent de convaincre. Superbe réalisation.

Technique et finance

Mitsubishi L200 2.4 l Mivec Instyle

  • Prix HT * : 30 600 €
  • Cylindrée : 2 442 cm3
  • Puissance Maxi : 181 ch à 3 500 tr/min
  • Couple Maxi : 430 Nm à 2 500 tr/min
  • Charge utile : 1 035 kg
  • Consommation (Mixte) : 6,6 l/100 km
  • Émissions de CO2 : 173 g/km
  • Bonus * : pas concerné €

* Valeurs en vigueur au 20 octobre 2015

Mots clefs associés à cet article : Mitsubishi, Pick-up

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER