Mercedes-Benz Classe C, un break de très haut niveau

Publié le par

JPEG - 76.6 ko
La nouvelle Mercedes-Benz Classe C est une belle réussite : esthétiquement, technologiquement, en comportement dynamique comme en confort, elle est à un très haut niveau. Le break Classe C a été conçu dans le même esprit. Par rapport à la génération précédente, il grandit quelque peu : + 80 mm d’empattement (2 840 mm), + 96 mm en longueur (4 702 mm) et + 40 mm en largeur (1 810 mm). Et là, les gagnants sont… les passagers arrière. La différence est importante, que ce soit au niveau des jambes, des épaules ou des coudes. Les ados d’aujourd’hui, qui semblent pour beaucoup voués à jouer au basket, apprécieront. Du même coup, cette quatrième génération de break Classe C se fait plus familiale. C’est d’autant plus vrai que le coffre est également légèrement plus grand (+ 5 litres), derrière des sièges dont les dossiers se déverrouillent électriquement au moyen d’une simple touche et se rabattent automatiquement pour libérer un plancher de chargement plat.
On ne s’étonnera pas que ce break Classe C de dernière génération reçoive, en série ou en option, toutes les aides électroniques à la conduite disponibles sur la prestigieuse Classe S, accroissant ainsi non seulement le plaisir de conduire et de vivre à bord, mais également la sécurité. Le constructeur, d’ailleurs, n’hésite pas à parler d’Intelligent Drive. Au volant, on appréciera le grand pavé tactile (de série en France), qui permet de piloter du bout des doigts toutes les fonctions du système multimédia et la lecture des informations “ tête haute ”.
Le poids de ce break s’inscrit à la baisse grâce à l’utilisation de plus d’aluminium, ce qui a aussi des effets sur l’insonorisation tout en renforçant la résistance de la caisse et la sécurité. Les moteurs, quant à eux, sont tous équipés de la fonction Stop/Start Eco et répondent à la norme antipollution Euro 6. Leurs consommations moyennes sont réduites de 20 %, la meilleure performance (3,8 l/100 km pour 99 g/km de CO2) étant réalisée par la C 300 BlueTec Hybrid, le haut de gamme des diesels fort de 231 ch (204 ch thermiques + 27 ch électriques). Pour ce qui est des diesels 4 cylindres BlueTec “classiques”, dont les puissances vont de 115 à 204 ch, ils sont munis de la technologie de réduction catalytique sélective SCR.
La lecture des prix pourrait décourager certains professionnels, mais ce serait oublier que le Mercedes-Benz Break Classe C a des VR records et que par conséquent, en LLD, les loyers sont particulièrement raisonnables.

Mots clefs associés à cet article : Mercedes-Benz, Break

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER