Mercedes-Benz Classe C, mini Classe S

Publié le par

JPEG - 16.1 ko
Pourquoi rouler en Classe S lorsque l’on peut rouler en Classe C à moindre prix ? C’est la question que l’on se pose à l’heure où Mercedes-Benz lève le voile sur une Classe C en profonde évolution. Elle hérite de sa grande sœur moult équipements, ce qui laisse à penser que nous sommes en présence d’une mini Classe S. Tout d’abord, la nouvelle Classe C est plus spacieuse que sa devancière. Elle croît en longueur (+9,5 cm), en largeur (+ 4 cm), et en volume de coffre (480 litres). Dans le même temps, elle s’allège de 100 kg, entre autres grâce au recours à une carrosserie en aluminium.
Sur le plan mécanique, la Classe C 220 BlueTec (170 ch), seule version diesel proposée au lancement, se montre particulièrement vertueuse avec des rejets de CO2 de 103 g/km. La gamme s’élargira rapidement avec un nouveau moteur 1,6 l diesel (115 ou 136 ch) affichant une sobriété record. Viendront en renfort un 2,2 l diesel de 204 ch et une version C 300 BlueTEC hybrid associant un moteur diesel quatre cylindres et un moteur électrique. Un autre modèle hybride bénéficiant de la technologie Plug In est également au programme.

Des équipements haut de gamme

JPEG - 16.8 ko
En matière d’équipements, la Classe C sort le grand jeu. La berline est dotée de série d’une suspension acier, qui peut être troquée moyennant finance par une suspension pneumatique aux essieux avant et arrière. Quantité d’équipements liés à la sécurité sont également de la partie : détection de la somnolence, avertisseur de risque de collision avec freinage d’urgence assisté adaptatif qui intervient dès 7 km/h et freinage automatique jusqu’à une vitesse de 200 km/h, avertisseur de franchissement de ligne, caméra de recul…
A bord, les occupants pourront admirer le grand écran central couleur haute définition de 7 ou 8,4 pouces ou encore le pavé tactile qui permet un pilotage de l’ensemble des fonctions du système du bout des doigts. Le conducteur est pour sa part épaulé par un affichage tête haute l’informant sur la vitesse, les limitations de vitesse ou encore les instructions de navigation. Un dernier mot sur les tarifs. Ils débutent à 33 950 euros et culminent à 50 580 euros.

Mots clefs associés à cet article : Mercedes-Benz, Berline

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER