Mercedes-Benz Classe C coupé, une étoile qui garde la raison

Publié le par

Malgré sa vocation de véhicule de niche, le nouveau classe C Coupé va rejoindre le catalogue de certains loueurs grâce à ses définitions Business inédites.

La Classe C coupé 220d de 170 ch est un bon compromis pour les entreprises.
La Classe C coupé 220d de 170 ch est un bon compromis pour les entreprises.

Cette fois le pli est pris : la Mercedes-Benz Classe C a droit à sa deuxième version coupé. Mais plus question d’en faire un modèle indépendant, comme les CLK. Pour autant, cette nouvelle déclinaison se distingue résolument de la berline : avec sa ligne de caisse haute et plongeante, ses petites vitres de custode et ses prises d’air de bouclier béantes, elle joue la carte de la sportivité.

Dans l’habitacle, la finition se montre une fois de plus impeccable : les plastiques sont flatteurs et la présentation classieuse. Pas de miracle en revanche en matière d’habitabilité. La Classe C sacrifie bien au style l’espace à l’arrière, et le coffre concède 80 litres de volume à la berline en n’offrant plus que 400 litres.

JPEG - 464.8 ko
La qualité de finition est irréprochable.
Les versions Business présentent l’avantage de ne pas compter dans leur dotation de série les grandes roues de 19 pouces comme notre modèle d’essai. Celles-ci, chaussées de pneumatiques Runflat, sont en effet à fuir car elles altèrent considérablement le confort. En revanche, le châssis rabaissé de 15 millimètres fait preuve d’une efficacité impériale sur le sec comme sur le mouillé.

Un diesel éprouvé

Déjà plébiscité en entreprise sur la berline, le bloc 220d de 170 ch reprend du service sur le coupé sans modifications. Il offre des prestations quasi similaires. Ses émissions de CO2 n’augmentent que de 3 petits grammes : la TVS n’évolue donc qu’à la marge. Un peu bruyant en charge, ce moteur se montre performant et procure des accélérations suffisantes. Pour autant il ne recèle aucun caractère sportif contrairement à ce que la ligne pourrait suggérer.

La Classe C Coupé présente l’avantage de proposer un équipement déjà riche. Les jantes de 17 pouces, la caméra de recul, la sellerie mixte sont proposées en série dans le niveau Business tandis que la version Business Executive intègre le pack AMG et le détecteur d’angle mort.

Modèle d’image par excellence, la Classe C coupé garde les pieds sur terre du point de vue du coût d’utilisation. Une bonne nouvelle pour les gestionnaires de flotte.

Technique et finance

Mercedes-Benz Classe C coupé 220d Business

  • Prix TTC * : 44 400 €
  • Cylindrée : 2 143 cm3
  • Puissance Maxi : 170 ch à 3 000 tr/min
  • Couple Maxi : 400 Nm à 1 400 tr/min
  • Consommation (Mixte) : 4,1 l/100 km
  • Émissions de CO2 : 106 g/km
  • Classe : B
  • Couleur : Vert foncé
  • Bonus/Malus * : neutre
  • Carte grise (92) * : 506,53 €
  • TVS * : 464 €
  • Loi de roulage * : 38 mois/100 000 km
  • Loyer financier * : 623,28 €
  • Loyer global mensuel * : 898,16 €
  • PRK.ENTREPRISE * : 0,41 €
  • Coût kilométrique supplémentaire * : 0,07 €
  • Avantages en nature Sté/an * : 2 250,55 €
  • VR estimée (Montant et %) * : 51,8 %
  • TCO Après I.S * : 1 083,62 €
  • TCO période Après I.S * : 41 177,56 €

* Valeurs en vigueur au 3 mars 2016

Mots clefs associés à cet article : Mercedes-Benz, Coupé

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER