Mazda 2, la citadine techno

Publié le par

La petite nippone, en plus de ses belles courbes et de ses moteurs efficients, embarque quantité d’équipements technologiques habituellement réservés aux segments supérieurs.

Mazda 2, la citadine techno

Dans le jargon sportif, on parle de lanterne rouge. Dans l’univers automobile, on appelle cela un échec commercial. En dépit de ses qualités, la Mazda 2 s’est distinguée en France en occupant plusieurs années la peu envieuse dernière place du segment B. Les statistiques parlent d’elles-mêmes : 516 exemplaires ont été écoulés en 2013, 427 en 2014 et 146 au premier trimestre 2015.

Il était temps pour Mazda de prendre un nouveau départ sur ce segment ultra concurrentiel. Ce qui fut fait début avril avec un produit totalement revu et, avouons-le, parfaitement abouti. Pour commencer, la nouvelle Mazda 2 reprend à son avantage les codes stylistiques des modèles récents de la marque. Elle a d’ailleurs été récompensée en partie pour cela au niveau international (Voiture de l’année au Japon, Volant d’Or en Allemagne...).

Des équipements inédits

JPEG - 168.6 ko
En finition haut de gamme, la Mazda 2 bénéficie d’un affichage tête haute.
La citadine mise ensuite sur un niveau d’équipement digne de celui proposé sur des modèles du segment supérieur. Les clients optant pour la finition haut de gamme Sélection profiteront d’un écran de 7 pouces tactile à l’arrêt et pilotable à l’aide d’une mollette en phase de roulage, de la navigation, d’un affiche tête haute, de l’aide au freinage intelligent en milieu urbain, de phares à LED, de l’allumage automatique des feux, d’un détecteur d’angle mort ou encore de sièges avant chauffants.

En plus de cet arsenal technique et technologique, la Mazda 2 se montre plus spacieuse que sa devancière. Logique dans la mesure où elle a été allongée de 140 mm (4,06 m) et que son empattement gagne 80 mm (2,57 m). Mazda annonce en outre un volume de coffre de 280 litres, une valeur dans la moyenne du segment.

Enfin, une fois lancée, la Mazda 2 se révèle confortable, silencieuse et surtout bien motorisée. Les blocs maison se montrent toujours à la hauteur, à l’image du 1,5 l Skyactiv-G essence de 90 ch. Mais la clientèle professionnelle devrait surtout lorgner sur le 1,5 l Skyactiv-D diesel de 105 ch que nous n’avons pu prendre en main. Il se veut intéressant sur le papier avec des rejets CO2 de 89 g/km et une consommation de 3,4 l/100 km.

Technique et finance

Mazda 2 1.5L SKYACTIV-D 105 CH Elégance

  • Prix TTC * : 18 350 €
  • Cylindrée : 1499 cm3
  • Puissance Maxi : 105 ch à 4 000 tr/min
  • Couple Maxi : 220 Nm de 1 400 à 3 200 tr/min
  • Consommation (Mixte) : 3,4 l/100 km
  • Émissions de CO2 : 89 g/km
  • Bonus/Malus * : neutre
  • Carte grise (92) * : 237,25 €
  • TVS * : 218 €
  • Loi de roulage * : 38 mois / 100 000 km
  • Loyer financier * : 328,60 €
  • Loyer global mensuel * : 608,96 €
  • PRK.ENTREPRISE * : 0,24 €
  • Coût kilométrique supplémentaire * : 0,24 €
  • Avantages en nature Sté/an * : 951,61 €
  • VR estimée (Montant et %) * : 39,59 %
  • TCO Après I.S * : 466,03 €
  • TCO période Après I.S * : 17 709,14 €

* Valeurs en vigueur au 29 mai 2015

Mots clefs associés à cet article : Mazda, Citadine

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER