Les ventes de véhicules électriques et hybrides rechargeables devraient quintupler d’ici à trois ans en France

Publié le par

Selon une étude de Xerfi, en 2020, 183 000 véhicules électriques et hybrides rechargeables devraient être vendus en France, soit cinq fois plus qu’en 2016.

Selon Xerfi Research, les ventes de véhicules électriques et hybrides rechargeables vont quintupler en quatre ans en France.
Selon Xerfi Research, les ventes de véhicules électriques et hybrides rechargeables vont quintupler en quatre ans en France.

Chute du prix des batteries, renforcement de la réglementation… Les véhicules électriques et hybrides rechargeables font de plus en plus l’unanimité en France. C’est en tout cas ce qu’affirme Xerfi dans une étude. Selon celle-ci, les ventes de véhicules électriques et de véhicules hybrides rechargeables atteindront 183 000 unités d’ici à 2020 en France, soit 7 % du marché. Au niveau mondial, ces ventes représenteront 3 millions d’unités, soit 3 % du marché.

La France est donc un bon terreau pour le développement des véhicules électriques. En 2016, les ventes ont augmenté de 26 % pour atteindre 22 000 immatriculations, soit 1,1 % des ventes de voitures neuves. Moins d’enthousiasme du côté des véhicules hybrides, dont « les ventes ont été pénalisées par la suppression du bonus à l’achat », indique l’étude Xerfi. En effet en 2016, les ventes ont reculé de 9 % avec 51 000 modèles écoulés. Le marché est plus prometteur du côté des véhicules hybrides rechargeables avec un bond de 32 % des ventes en 2016 en France.

Renault domine le marché français

Concernant les constructeurs français, c’est Renault qui domine sans conteste le marché des véhicules électriques avec plus de la moitié des ventes l’an passé en France. Le constructeur se place aussi sur la première marche du podium en Europe. Pour garder sa position de leader, Renault mise sur l’amélioration de ces modèles existants et sur l’international, notamment la Chine.

PSA est plus timide. Le constructeur veut « rattraper rapidement le retard accumulé après l’échec de la technologie d’hybridation simple diesel-électrique et un partenariat peu concluant avec Mitsubishi dans l’électrique », affirme Xerfi dans son étude. Et d’ajouter : « Tout de même, 27 des 34 véhicules de PSA seront proposés en version électrique ou hybride rechargeable d’ici à 2023. »

Les constructeurs français restent quand même à la traîne en termes de mobilité hydrogène, avec 2 312 ventes en 2016 dans le monde. Des véhicules de petites séries, principalement destinés aux flottes pour l’instant, mais qui devraient être commercialisés plus largement d’ici à 2020 selon cette étude.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER