Les ventes aux entreprises rebondissent en mars

Publié le par

Après un mois de février délicat marqué par la chute des immatriculations de voitures particulières, le marché des flottes retrouve des couleurs au mois de mars avec une progression de 9,77 %. Le premier trimestre s’achève sur une hausse des ventes de 4,2 %.

Le marché des entreprises a progressé de 9,77 % au mois de mars.
Le marché des entreprises a progressé de 9,77 % au mois de mars.

Les ventes aux entreprises ont repris leur rôle de locomotive du marché automobile français au mois de mars. Les immatriculations attribuées aux professionnels, hors loueurs en courte durée, se sont élevées à 80 525 unités, soit une hausse de 9,77 % par rapport à mars 2016. Ce retour au premier plan des flottes est conforme à la tendance observée ces dernières années. Le trou d’air constaté en février (- 5,11 %) n’aura donc pas duré.

Les voitures particulières sont reparties de l’avant avec 47 316 ventes cumulées (+ 6,83 % vs mars 2016) tandis que les véhicules d’utilitaires légers ont poursuivi leur spectaculaire redressement avec 33 209 opérations comptabilisées (+ 14,27 % vs mars 2016).

Ces bons résultats permettent au marché des flottes d’achever le premier trimestre 2017 sur une croissance de 4,2 %, à 203 702 immatriculations. L’essentiel de cette progression est à mettre à l’actif des véhicules utilitaires légers dont les ventes ont bondi de 9,33 % pour atteindre 85 430 exemplaires. Les véhicules particuliers se sont faits plus discrets avec 118 272 immatriculations, un total en timide hausse de 0,77 %.

L’essence monte en régime

Concernant les énergies, un léger mouvement en faveur de l’essence se dessine. Les mesures fiscales entrées en vigueur au 1er janvier, comme la récupération progressive de la TVA, commencent à influer sur le comportement d’achat des entreprises, surtout en matière de voitures particulières. Les ventes de modèles essence grimpent de 5,22 % depuis le début de l’année pour atteindre 22 157 exemplaires. Dans le même temps, les immatriculations de modèles diesel reculent de 1,31 % (89 563 ex.).

Les professionnels se sont également tournés davantage vers les propositions électriques avec 1 529 ventes cumulées entre janvier et mars, soit une hausse franche de près de 40 % par rapport au premier trimestre 2016. Les ventes de modèles hybrides s’inscrivent également dans une spirale positive puisqu’elles progressent de 12,81 % pour s’établir à près de 5 000 unités.

Le mouvement en faveur de l’essence est en revanche inexistant au niveau des utilitaires légers. Le diesel demeure ultra majoritaire avec une part de marché de 96,53 %.

Évolution des ventes aux entreprises (VP et VUL) à fin mars 2017 :
Mars 2016 Mars 2017 Évolution mars 2016 vs mars 2017 Cumul 2016 Cumul 2017 Évolution 2016 vs 2017
Véhicules particuliers 44293 47316 +6,83% 117364 118272 +0,77%
Véhicules utilitaires légers 29062 33209 +14,27% 78140 85430 +9,33%
Total 73355 80525 +9,77% 195504 203702 +4,19%

Mots clefs associés à cet article : Marché Flottes

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER