Les grands fourgons de PSA basculent en Euro 6

Publié le par

Les Citroën Jumper et Peugeot Boxer sont à présent animés par le 2.0 l BlueHDi rejetant moins de CO2, de NOx et de particules fines que les mécaniques qu’il remplace.

Le Boxer 2.0 l BlueHDi 130 ch est annoncé à 6 l/100 km.
Le Boxer 2.0 l BlueHDi 130 ch est annoncé à 6 l/100 km.

Le groupe PSA équipe ses deux grands fourgons, le Citroën Jumper et Peugeot Boxer, du moteur Diesel 2.0 l BlueHDi, dont l’une des principales caractéristiques est d’être conforme à la norme antipollution Euro 6. Cette mécanique est proposée en versions développant 110 ch, 130 ch et 160 ch pouvant être associées ou non à un système Stop & Start. L’offre est relativement simple dans la mesure où seules des boîtes mécaniques sont au programme.

Ce nouveau moteur est à la fois plus propre que ses prédécesseurs – il est supposé traiter jusqu’à 90 % des NOx et 99,9 % des particules fines – mais aussi plus sobre. Peugeot annonce un Boxer 2.0 l BlueHDi 130 ch à 6 l/100 km et 154 g/km de CO2, soit un gain de 1,1 l/100 km et de 30 g/km par rapport à la version précédente. Le fourgon gagne en prime 20 Nm de couple pour atteindre 340 Nm. Plus haut dans la gamme, Citroën assure que la version 2.0 l BlueHDi 160 ch S&S de son Jumper pointe à 6,5 l/100 km et 159 g/km.

La seule contrainte de rouler en Euro 6 est qu’il faut procéder au remplissage du réservoir d’AdBlue, d’une contenance de 15 litres, tous les 10 000 kilomètres environ. Quant à la périodicité de maintenance, elle est de 50 000 kilomètres ou deux ans.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule utilitaire léger (VUL), Normes Euro, PSA Peugeot Citroën

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER