Le parc automobile de l’État encore à la diète

Publié le par

Le parc automobile de l’État encore à la diète

Nouvelle coupe budgétaire en vue pour le parc automobile de l’État. Le ministre des Finances, Michel Sapin, a dévoilé dans le Parisien une réduction à venir de 10 % de la taille de la flotte, laquelle est actuellement composée de 63 000 véhicules. Cette coupe devrait permettre à l’État d’économiser 150 millions d’euros d’ici à 2017.

Le locataire de Bercy met en avant la sous-utilisation des véhicules et préconise une meilleure mutualisation. Une descente en gamme est également au programme à tous les niveaux, y compris au sommet de l’État. Les options “ sièges en cuir ” seront par exemple bannies de la car policy. Michel Sapin a en outre rappelé l’objectif d’acheter 50 % de véhicules propres en 2016, contre un tiers en 2015.

Ces nouveaux efforts consentis par le Gouvernement viendront s’ajouter à ceux, déjà importants, fournis depuis 2010 par la mission interministérielle pilotée jusqu’en 2014 par Jean-Pierre Sivignon. Chargée de conduire le projet d’amélioration de la gestion du parc automobile, elle est parvenue à réaliser 120 millions d’euros d’économies entre 2010 et 2013 en réduisant la taille du parc auto de 18 000 véhicules (sur un total de 80 000), en abaissant les dépenses d’entretien de 35 % et en portant à 30 % la part de véhicules propres dans les nouvelles acquisitions.

Mots clefs associés à cet article : Flotte

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER