Le pape François roule en Opel Ampera-e

Publié le par

Opel a remis les clés d’une Opel Ampera-e au pape François. Un geste symbolique censé représenter la coopération entre le constructeur et le Vatican pour une mobilité zéro émission.

Le pape François a reçu les clés de l'Ampera-e des mains de Karl-Thomas Neumann, CEO d'Opel.
Le pape François a reçu les clés de l'Ampera-e des mains de Karl-Thomas Neumann, CEO d'Opel.

Voir les évêques, les cardinaux et même le pape François se déplacer en voiture électrique, c’est une réalité. Le Vatican s’est en effet fixé un objectif : devenir le premier État au monde à produire zéro émission de CO2. Un défi atteignable puisque l’État est tout simplement le plus petit pays du monde avec 0,44 kilomètre carré. Opel a donc répondu aux prières du Vatican en fournissant une Opel Ampera-e au pape François. Le souverain pontife pourra ainsi montrer l’exemple. Une bonne publicité pour l’Ampera-e, qui propose une autonomie à faire pâlir ses concurrentes, avec 520 kilomètres en cycle NEDC.

« Nous sommes fiers qu’en tant que constructeur Opel puisse contribuer aux objectifs ambitieux de la cité du Vatican » a déclaré Karl-Thomas Neumann, le CEO d’Opel. Le constructeur et la société d’énergie italienne Enel se sont engagés à travailler sur un programme de mobilité durable pour le petit État. Prochaine étape peut-être, opter pour une papamobile 100 % électrique.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER