Le monde de l’auto va bien, l’Europe de l’auto malheureusement moins bien !

Publié le par

Le monde de l’auto va bien, l’Europe de l’auto malheureusement moins bien !

Si l’Europe de l’automobile ne se porte pas bien, c’est loin d’être le cas du secteur au niveau mondial. Poussée par la bonne forme des économies en pleine croissance, dont notamment la Chine, la production automobile mondiale devrait croître de 4,17 % en 2012 (80 millions d’unités VP et utilitaires attendues contre 74,5 millions en 2010 et 76,8 millions en 2011). Il devrait se vendre un peu plus de 81 millions de véhicules cette année* dans le monde, ce qui portera le parc roulant à plus d’un milliard d’unités. De bons chiffres globaux qui malheureusement ne sont pas (plus) le fait des constructeurs européens, si l’on excepte bien entendu les constructeurs allemands pour qui tout va bien, chez eux comme chez nous d’ailleurs. Car au Top 100 des véhicules 2012 (arrêté à fin juillet 2012), des véhicules comme la VW Golf (11e), le Mercedes Sprinter (20e), la VW Polo (23e), la Ford Fiesta (27e), le Ford Transit (28e) l’Opel Corsa (31e) et la VW Passat (32e) viennent s’intercaler dans un palmarès qui demeure malgré tout très franco-français. Les constructeurs nationaux placent en effet 53 modèles bleu-blanc-rouge dans les 100 premiers, trustent toutes les places du Top 10 et 18 des 20 premières… C’est dire s’ils sont les rois du monde d’un village très franco-français, pas trop mauvais non plus au niveau européen. Mais nos champions se retrouvent à la traîne dès que l’on élargit l’horizon au-delà du simple bon Vieux Continent. Les quatre premiers pays producteurs de véhicules légers étant désormais la Chine, les États-Unis, le Japon et l’Allemagne… avec encore et malheureusement pour longtemps une immense majorité de véhicules exclusivement thermiques qui ne vont arranger ni nos émissions de CO2 ni celles de particules et autres oxydes d’azote qui empoisonnent notre atmosphère. Le paradoxe ultime, c’est que tous les efforts et investissements consentis par les constructeurs pour limiter cette pollution sont aujourd’hui largement rattrapés par la croissance du parc !
* Source : Worlwatch Institute.

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER