Le marché de la LLD en croissance de 6,83 % en 2017

Publié le par

En 2017, 552 390 véhicules ont été immatriculés en LLD, soit une une voiture sur cinq.

Dorénavant, le SNLVLD s'appuiera également sur les immatriculations grâce à sa collaboration avec DataNeo.
Dorénavant, le SNLVLD s'appuiera également sur les immatriculations grâce à sa collaboration avec DataNeo.

Comme chaque année, le Syndicat national des loueurs de véhicules en longue durée fait le point sur le marché de la LLD pour l’année écoulée. Résultat : selon les déclarations du top 12 des adhérents du syndicat (qui représentent près de 98 % du marché), 510 098 véhicules ont été immatriculés en 2017, soit 4,9 % de plus qu’en 2016. La LLD représente 56,4 % des mises à la route VP + VU en entreprise.
En tout, le parc en LLD compte 1 366 796 véhicules, soit 7 % de plus qu’en 2016. Quand on y ajoute les 406 134 unités en fleet management, cela donne 1 772 930 véhicules gérés en LLD, soit une augmentation de 7,1 %.

En termes de progression, ces chiffres dépassent même ceux du marché en 2017, à savoir : 2 110 863 immatriculations de VP neuves (+ 4,7 %) et 438 677 immatriculations de VU neufs (+ 9,9 %). Les immatriculations VP et VU auprès des entreprises représentent quant à elles 904 136 unités, soit 6,8 % de plus qu’en 2016.

Une nouvelle méthodologie

Mais le SNLVLD ne compte plus s’arrêter aux simples déclarations des loueurs. Pour rendre ses chiffres plus précis, le syndicat a décidé de faire évoluer sa méthode. Dorénavant, il va travailler main dans la main avec la société DatatNeo, qui lui fournira le nombre exact des immatriculations. Avec ces deux données recoupées, le SNLVLD arrivera à un nouveau décompte, plus précis, des mises à la route pour le top 12 de ses adhérents, soit 539 549 (au lieu de 510 098). Si l’on prend le marché complet de la LLD, on arrive à 552 390 véhicules immatriculés (VP + VS + VU), soit 6,83 % de plus que l’an dernier. Cette nouvelle méthodologie sera utilisée sur les données 2018.

2017, « une très bonne année » selon les loueurs

Selon les 27 adhérents du SNLVLD, l’année 2017 s’est distinguée par la bascule diesel/essence, qui se confirme doucement, le diesel représentant plus de 90 % des véhicules loués en longue durée en 2016, contre 81 % en 2017. Ils notent aussi que l’assurance et la maintenance sont des services de plus en plus demandés, tout comme la gestion des amendes. Les loueurs ont aussi remarqué que les services de mobilité intéressaient tout particulièrement les clients du type TPE et start-up. En conclusion, l’année 2017 est considérée comme une « très bonne année » par 75 % des adhérents.

Concernant l’avenir, les loueurs envisagent 2018 comme une année tournée vers l’électrification. Ils pensent également que la fiscalité et le marché du VO seront au centre des préoccupations.

Mots clefs associés à cet article : SNLVLD, LLD, Marché Flottes

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER