Le groupe Vivialys convertit sa flotte à l’hybride électrique

Publié le par

Pour mener à bien sa politique environnementale, le groupe Vivialys a choisi de s’appuyer sur Toyota et ALD Automotive. Première étape : convertir la totalité de sa flotte thermique en hybride électrique d’ici à 2018.

Le vainqueur du second concours gagnera sa Toyota hybride.
Le vainqueur du second concours gagnera sa Toyota hybride.

C’est à travers un concours d’éco-conduite en interne que le groupe Vivialys montre son engagement environnemental. L’objectif du concours, réalisé avec Toyota et ALD Automotive, était de réduire l’impact carbone de l’entreprise, notamment en limitant sa consommation d’essence grâce à une flotte de véhicules hybrides, mais également, pour les collaborateurs, d’adopter une conduite responsable.

Le groupe dispose d’un parc automobile de 130 véhicules, dont 75 % sont des Toyota et Lexus hybrides. « Les 25 % restants sont des véhicules thermiques dont la location a débuté il y a un an », explique Pierre Aubert, directeur administratif et financier Pôle VEFA du groupe Vivialys. Et d’ajouter : « Le changement se fait donc doucement. Notre volonté d’ici à 2018 est de passer au 100 % hybride. »

Un concours pour favoriser l’éco-conduite

La victoire du concours a été décernée à un conducteur de travaux de Carré de l’Habitat (marque du groupe) pour sa consommation inférieure à 5 l/100 km. À présent, compteurs à zéro, la seconde étape commence. Le gagnant se verra offrir par la société, à l’issue de la compétition prenant fin en avril 2018, la voiture hybride de chez Toyota à la fin de sa location. De quoi en motiver plus d’un !

« L’utilisateur de tous les jours n’a pas forcément le temps de rouler en éco-conduite, commente Pierre Aubert. Le challenge permet de lui rappeler chaque jour de rester en éco-conduite. Je pense que ce concours favorise cette conduite responsable. » Le parc de bornes de recharge électrique existant en Alsace ne permettait pas à l’entreprise de passer au 100 % électrique. Le véhicule hybride a donc été un bon compromis pour les collaborateurs. D’après Pierre Aubert, le véhicule ne devait pas devenir un frein.

Toyota – ALD Automotive, le bon combo ?

Si Vivialys a choisi principalement Toyota, c’est parce que le constructeur est l’un des seuls à proposer un véhicule hybride essence. Mais également parce que la Toyota Yaris est produite près de Valenciennes (Nord), en France. Côté LLD , « ALD Automotive avait une grande volonté de mettre en circulation les véhicules hybrides, précise le DAF. Le loueur a également proposé de racheter les véhicules thermiques de notre parc, c’est-à-dire de couper la location qui était en cours. »

Fin 2016, il faudra déjà penser à l’étape d’après. Les regards se dirigent vers le 100 % électrique ou vers l’hydrogène. Est-ce qu’un loueur longue durée, comme l’a fait ALD Automotive pour les véhicules hybrides, suivra l’entreprise dans sa politique environnementale ? Affaire à suivre !

Mots clefs associés à cet article : Toyota, ALD Automotive, Véhicule hybride

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER