Le cap des 100 000 véhicules électriques franchi en France

Publié le par

Compilées par l’Avere France, les immatriculations de voitures particulières et utilitaires électriques ont dépassé le seuil symbolique des 100 000 unités. Cela fait de la France le premier pays européen à franchir ce cap.

La Renault Zoe a une grosse part de responsabilité dans le franchissement de ce seuil.
La Renault Zoe a une grosse part de responsabilité dans le franchissement de ce seuil.

Depuis l’avènement de la nouvelle génération de voitures électriques en 2010 avec la Nissan Leaf et la Mitsubishi i-Miev, l’eau a coulé sous les ponts et les voitures sans émissions sont peu à peu sorties de l’anonymat. Si les ventes n’atteignent toujours pas des sommets, elles se sont pourtant accélérées depuis ces derniers mois grâce à l’arrivée de batteries plus denses garantissant de meilleures autonomies. Au point que la France compte désormais plus de 100 000 véhicules 100 % électriques immatriculés depuis 2010.

Une aide de l’État « essentielle »

Ce contexte d’augmentation des ventes conduit l’Avere à estimer qu’environ 350 000 véhicules sans émissions circuleront sur nos routes en 2020. Le franchissement de ce cap symbolique est également l’occasion pour l’association de rappeler l’importance de l’engagement de l’État dans le développement de cette filière. « Alors que l’élection présidentielle approche, il est fondamental que le prochain Gouvernement s’engage sur une politique claire vis-à-vis de la filière électromobile pour les cinq prochaines années » prévient Joseph Beretta, président de l’Avere France.

Mots clefs associés à cet article : Marché Europe, Électricité

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER