Le Volkswagen T-Roc, succès assuré

Publié le par

Après le Touareg et le Tiguan, le T-Roc complète la gamme SUV de Volkswagen. Le véhicule va devoir faire la différence dans un marché très concurrentiel. Pour cela, le constructeur allemand a mis sur la table les bons arguments pour convaincre.

Le Volkswagen T-Roc, a été présenté officiellement le mercredi 23 août en Italie.
Le Volkswagen T-Roc, a été présenté officiellement le mercredi 23 août en Italie.

Sa sortie avait été largement annoncée par Volkswagen, le T-Roc, nouveau SUV compact du constructeur a été présenté à la presse mercredi 23 août. Long de 4,23 mètres, le petit frère du Tiguan est situé entre la catégorie des SUV urbains et celles des SUV compacts. « Que ce soit pour les flottes ou pour les particuliers, le T-Roc va convaincre de nouveaux clients. C’est une alternative pour ceux qui trouvent le Tiguan trop grand, ou trop cher », confie Thierry Sybord, directeur de la marque Volkswagen en France.

Cousin de l’Audi Q2

JPEG - 2.3 Mo
Le T-Roc rappelle indéniablement son cousin conçu sur la même plateforme MQB, l’Audi Q2.Côté design, avec ses lignes de toit fuyantes et son centre de gravité bas, le nouveau SUV compact de Volkswagen a un style résolument sportif. Le constructeur de Wolfsbourg est très fier du look de son nouveau bébé, et met en avant son design innovant et rafraîchissant. Certes, pour le constructeur allemand, plutôt traditionnel, le T-Roc sort des sentiers battus, mais de façon générale, le style colle complètement à ce qui se fait en ce moment pour les SUV compacts. Rien d’avant-gardiste.

Riche équipement de série

JPEG - 1.7 Mo
Mais ce ne sont là que des petits détails. Volkswagen a su mettre l’accent, là où c’est important, c’est-à-dire au niveau du porte-monnaie. De série, le T-Roc propose un équipement très riche avec front assist, lane assist, pack cuir, détecteur de fatigue, jantes de 16 pouces… Et tout cela à partir de 22 000 euros en France. De quoi faire de l’ombre à ses concurrents. Les finitions supérieurs sont organisées en "Y", avec une branche Sport, et une branche Style. Pour les flottes, une gamme Business sera disponible dès les premières commandes du T-Roc en novembre.

Un outil de séduction des flottes

JPEG - 2.4 Mo
Le T-Roc sera disponible en six motorisations, trois diesel : 1.6 TDI 115 ch, 2.0 TDI 150 ch et 2.0 TDI 190 ch, et trois essence : 1.0 TSI 115 ch, 1.5 TSI 150 ch et 2.0 TSI 190 ch. Les moteurs les plus puissants sont proposés avec une boite DSG 7 rapports et transmission intégrale 4Motion. « On prévoit de vendre 70 % de motorisations essence et 30 % de diesel. C’est vraiment une rupture, avant c’était l’inverse », explique Thierry Sybord. Volkswagen espère vendre 20 000 exemplaires du T-Roc en un an, dont 6 000 rien que pour les flottes, soit 30 % du total. Une ambition de vente flottes importante pour Volkswagen qui est sûr de convaincre grâce à la valeur résiduelle élevée du T-Roc. Le SUV compact sera disponible à la commande en novembre et arrivera en concession à partir de janvier 2018.

Mots clefs associés à cet article : Volkswagen, SUV

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER