Le Hyundai ix35 Fuel Cell facturé 66 000 euros

Publié le par

Avec le ix35 Fuel Cell, Hyundai est le premier constructeur à commercialiser un véhicule roulant à l’hydrogène en France. Son prix est fixé à 66 000 euros, hors bonus écologique de 6 300 euros. Déduction faite, il passe donc à 59 700 euros. Un tarif élevé dans l’absolu mais plutôt raisonnable si l’on se focalise sur le contenu technologique. « Le prix de vente de l’ix35 Fuel Cell en fait le véhicule à pile à combustible le plus abordable d’Europe », assure Lionel French Keogh, le directeur général de Hyundai Motor France.

Ce ix35 pas comme les autres est équipé d’un moteur électrique de 100 kW (136 ch) alimenté en énergie par une pile à combustible. Celle-ci produit de l’électricité grâce à deux réservoirs d’hydrogène, l’un placé en avant de l’essieu arrière et l’autre au fond du coffre. L’énergie produite est stockée dans une batterie lithium-ion de 24 kWh. Sur le papier, le ix35 Fuel Cell affiche une autonomie de 600 kilomètres et peut atteindre la vitesse de 160 km/h. Et comme il roule à l’hydrogène, il ne produit pas d’émissions nuisibles, l’échappement n’émet que de la vapeur d’eau.

Air Liquide, seul client en France à ce jour

JPEG - 326.9 ko
Finalement, plus que le prix et la technologie, qui est parfaitement maîtrisée aujourd’hui, le principal frein à l’essor de ce type de véhicules est l’absence de réseaux de distribution dans la plupart des pays. La France ne fait pas exception. On remarque toutefois une légère effervescence sur le sujet. Plusieurs expérimentations sont actuellement en cours, notamment en région Rhône-Alpes.

Cette technologie pourrait prendre de l’importance à plus long terme. D’après une récente étude menée par Mobilité Hydrogène France, un consortium d’acteurs privés et publics fédérés par l’Association française pour l’hydrogène et les piles à combustible (AFHYPAC), le marché des véhicules à piles à combustible pourrait représenter 800 000 véhicules et 600 stations de distribution d’hydrogène en France à l’horizon 2030.

De belles perspectives pour Hyundai, qui n’a immatriculé à ce jour que deux exemplaires du ix35 Fuell Cell en France. Ils sont en possession d’Air Liquide depuis décembre 2013. Au niveau international, Hyundai cite en exemple la ville de Copenhague, qui a pris commande de 15 exemplaires et indique que des modèles ont été livrés dans 11 pays européens, ainsi qu’en Australie, au Canada, en Corée-du-Sud et aux États-Unis.

Mots clefs associés à cet article : Hyundai, Pile à combustible, Hydrogène

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER