Le GNV revient sur le devant de la scène

Publié le par

Fiat Panda GNV
Fiat Panda GNV

Les polémiques à répétition affectant les véhicules Diesel en région parisienne ont poussé les pouvoirs publics locaux à envisager le recours à d’autres types d’énergie pour alimenter leurs flottes automobiles. Est sorti en tête de liste le gaz naturel véhicule, plus connu sous l’appellation GNV. Un accord a été trouvé cette semaine entre la Mairie de Paris, la région Ile-de-France, GrDF, le Syndicat intercommunal pour le gaz et l’électricité en Île-de-France (SIGEIF) et la Poste pour développer l’utilisation de ce carburant.
Paris s’est engagé à expérimenter des véhicules GNV au sein de sa flotte municipale et à reconvertir des stations-service en stations multi-énergies où seront proposés du GNV, du bioGNV, de l’électricité et bien entendu des carburants traditionnels. La Poste intégrera elle aussi des véhicules GNV dans sa flotte, qui comprend déjà 665 véhicules électriques en région parisienne. La construction des stations sera la mission du SIGEIF avec un appui financier de la région Ile-de-France. GrDF apportera pour sa part son expertise sur l’énergie gaz ainsi que son expérience en tant qu’acteur de la filière biométhane.

Mots clefs associés à cet article : GNV

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER