Le Citroën C4 Cactus change de registre

Publié le par

Né crossover urbain, le C4 Cactus se positionne aujourd’hui comme une berline compacte du segment C destinée à remplacer l’actuelle C4. Citroën met l’accent sur le confort et le contenu technologique pour compenser son petit gabarit.

Le Citroën C4 Cactus adopte la même face avant que la nouvelle C3.
Le Citroën C4 Cactus adopte la même face avant que la nouvelle C3.

Le C4 Cactus joue les pompiers de service ! Devenu encombrant sur le segment des crossovers urbains avec l’arrivée du C3 Aircross, il change de casquette pour succéder à la vieillissante C4 sur le segment des berlines compactes. Un tour de passe-passe parfaitement orchestré par Citroën, qui estime cette évolution des plus naturelles.

Pour boxer dans la catégorie supérieure, le C4 Cactus a dû muscler son jeu. Exit les décriés Airbump et l’excès d’originalité de la première génération écoulée à moins de 250 000 exemplaires depuis 2014.

Mensurations inchangées

JPEG - 373.2 ko
Les feux arrière du C4 Cactus ont été élargis.
Le C4 Cactus a été retouché afin d’être plus cohérent avec les productions les plus récentes de la marque. Il hérite ainsi de la face avant des C3 et C3 Aircross reconnaissable à ses chevrons s’étirant sur toute la largeur du véhicule. Les flancs sont quant à eux débarrassés des énormes coussins d’air désormais discrètement implantés en partie basse. Citroën a également revu l’arrière, qui arbore des feux élargis à LED avec effet 3D.

L’habitacle évolue peu dans la mesure où les mensurations du véhicule (4,17 m de long, 2,60 m d’empattement et 1,71 m de large) demeurent inchangées. Le coffre est toujours pointé à 358 litres en configuration 5 places et à 1 170 litres avec la banquette 1/3-2/3 baissée. Les passagers arrière ne sont pas mieux lotis qu’auparavant avec des vitres qui ne se baissent toujours pas et un espace aux jambes honnête mais guère en phase avec les standards en vigueur sur le marché des berlines compactes.

Les seuls changements notables concernent la partie basse de la planche de bord du fait de l’apparition d’un tunnel central plus imposant. Cet aménagement confère pour le coup un esprit berline, le conducteur étant plus confiné qu’auparavant.

Un confort au top

JPEG - 531.1 ko
L’habitacle évolue en douceur.
Abordons à présent la carte maîtresse du nouveau C4 Cactus : le confort. Citroën entend être la référence du segment grâce à ses suspensions à butées hydrauliques progressives. Cette nouvelle technologie est supposée remettre au goût du jour le fameux effet « tapis volant » qui a fait la réputation de la marque par le passé. Cet équipement va de pair avec de nouveaux sièges dotés d’une mousse à haute densité.

Le C4 Cactus sort également le grand jeu au niveau de la sécurité avec douze aides à la conduite. Outre le freinage automatique d’urgence en ville, il se dote de la reconnaissance des panneaux de vitesse, de l’alerte de franchissement de ligne, du coffee break alert, de l’alerte attention conducteur, du détecteur d’angle mort, du park assist, de la caméra de recul, de l’aide au démarrage en pente, de l’éclairage statique d’intersection, de l’accès et démarrage mains libres et du grip control.

Les technophiles pourront en outre bénéficier de la fonction Mirror Screen, du Citroën Connect Nav (écran tactile 7 pouces capacitif, navigation avec TomTom Traffic…) et de la Citroën Connect Box.

Plus de moteurs

JPEG - 287.6 ko
Les protections latérales sont plus discrètes et en partie basse.
Le C4 Cactus mise enfin sur une gamme de moteurs élargie. En diesel, les BlueHDi 100 et BlueHDi 120 sont au menu. Ce dernier pourra être associé à une boîte automatique à compter de l’automne 2018. En essence, le PureTech 82 ch fait office d’entrée de gamme. Il est épaulé par le PureTech 110 en boîte manuelle ou automatique et par le PureTech 130 en boîte manuelle.

Reste maintenant à connaître les tarifs. Ceux-ci seront communiqués début décembre pour l’ouverture des commandes. Les premières livraisons sont prévues pour la fin du mois de février.

Mots clefs associés à cet article : Citroen

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER