La station GNV/bioGNV de Bonneuil-sur-Marne bientôt opérationnelle

Publié le par

La mise en service de la station est prévue pour la fin du mois de septembre. Les initiateurs du projet promettent des tarifs compétitifs par rapport au gazole.

La station est installée par Tokheim.
La station est installée par Tokheim.

Une station GNV/bioGNV accessible au public ouvrira bientôt ses pompes à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne), à proximité de Créteil. Le syndicat intercommunal pour le gaz et l’électricité en Ile-de-France (SIGEIF), structure à l’origine du projet, annonce que cet équipement sera mis en service à la fin du mois de septembre 2016. Actuellement en construction, la station sera en mesure d’accueillir tous types de véhicules sur plus de 4 000 m2, et ce 24 h/24.

Les usagers auront le choix de s’alimenter aussi bien en GNV qu’en bioGNV. Le SIGEIF annonce que la tarification sera compétitive par rapport au gazole et sera différenciée selon les usages, occasionnels ou réguliers. Les entreprises intéressées peuvent d’ores et déjà contacter Endesa, la filiale du groupe Enel retenue pour l’exploitation de la station, qui peut proposer des tarifs qualifiés d’attractifs dans le cadre de contrats d’abonnement.

Dix stations supplémentaires

Le SIGEIF ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Son ambition est d’ouvrir dix stations supplémentaires dans les prochaines années. Le syndicat intercommunal a signé en parallèle divers partenariats afin d’apporter sa contribution au développement des énergies alternatives. Il a signé le 8 janvier dernier un protocole d’intention avec la Caisse des dépôts en vue de créer un outil d’investissement commun, sous la forme d’une société d’économie mixte, pour le développement des infrastructures d’avitaillement en gaz naturel en Île-de-France.

Un protocole d’accord a également été signé en avril avec le SIREDOM, le syndicat intercommunal pour le recyclage et l’énergie par les déchets et ordures ménagères, et GRDF afin de développer l’usage du biométhane comme carburant dans les transports de marchandises et de personnes en Essonne. Ce protocole vise la production par le SIREDOM de biogaz provenant de la valorisation des déchets traités pour le syndicat et son injection dans le réseau public de distribution exploité par GRDF en liaison avec le SIGEIF. Il s’agit également d’étudier la possibilité de construire des stations d’avitaillement de GNV/bioGNV à proximité des installations de traitement du SIREDOM.

Mots clefs associés à cet article : GNV, Carburants alternatifs

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER