La mobilité hydrogène, une cause commune pour Air Liquide et Hyundai

Publié le par

Les deux entreprises se sont engagées à accélérer conjointement le déploiement de l’infrastructure hydrogène et des véhicules électriques à hydrogène en Europe et en Corée-du-Sud.

Le Hyundai ix35 Fuel Cell transformé en taxi devant la station Air Liquide lors de la COP21.
Le Hyundai ix35 Fuel Cell transformé en taxi devant la station Air Liquide lors de la COP21.

À l’occasion de la visite de la présidente de la Corée-du-Sud, Mme Park Geun-hye, du site d’Air Liquide de Sassenage, près de Grenoble, Hyundai et Air Liquide ont officialisé leur collaboration sur le long terme dans le domaine de la mobilité hydrogène.

Les deux entreprises, qui avaient œuvré de concert lors de la COP21 avec l’installation d’une station d’hydrogène au cœur de Paris destinée à alimenter une flotte de SUV ix35 Fuel Cell convertis pour l’occasion en taxis, ont pour ambition d’accroître le nombre de stations d’hydrogène et de flottes de véhicules électriques à hydrogène, tant en Corée-du-Sud qu’en Europe.

En Asie, les deux partenaires ont l’intention de s’associer pour mettre en place des stations d’hydrogène en vue d’appuyer le déploiement des véhicules électriques à hydrogène du constructeur coréen. En Europe, l’idée est de poursuivre le développement des projets de flottes de véhicules électriques à hydrogène tels que les taxis ou les véhicules municipaux.

Mots clefs associés à cet article : Hyundai, Véhicule électrique, Hydrogène

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER