La haute-Normandie, en faveur des véhicules électriques !

Publié le par

La haute-Normandie, en faveur des véhicules électriques !

La région Haute-Normandie est engagée dans un processus de transition énergétique et à même l’ambition de devenir la première éco-région du pays. C’est en ce sens que ses conseillers réunis en assemblée plénière le 7 avril, ont adopté une série de mesures visant à favoriser l’achat de véhicules électriques sur l’Eure et la Seine-Maritime.

Ce territoire a fait de la filière électromobile un enjeu économique et écologique à son niveau. Ce sont au total quatre mesures d’aides financières qui ont été votées. Elles seront accordées aux particuliers, aux entreprises et associations, ainsi qu’aux collectivités locales et aux établissements publics d’enseignement.
La première mesure vise à accorder une aide de 5.000 euros aux particuliers qui souhaitent acheter un véhicule 100% électrique. Les modèles concernés sont les voitures de tourisme et les utilitaires légers. L’enveloppe sera attribuée dans la limite d’une demande par ménage. Cumulable avec le bonus écologique de 6.300 euros déjà proposé par l’État, le bénéfice pour l’acheteur s’élève potentiellement à 11.300 euros. De quoi encourager ceux qui hésitaient encore ! Mais il ne faudra cependant plus réfléchir trop longtemps avant de se décider pour ces conditions, car la région a plafonné le nombre de dossiers acceptés par an à 150.
TPE, PMI, professions libérales, mais aussi agricoles, elles sont nombreuses à pouvoir prétendre à la formule qui les concerne. Il s’agit dans un premier temps d’un financement à hauteur de 50 % pour l’installation d’infrastructures de recharge de VE, limité à 25.000 euros par entreprise. Elles pourront aussi prétendre, au même titre que les particuliers, à une aide de 5.000 euros par achat d’un véhicule branché, dans la limite de cinq au maximum par société. En outre, pour ces professionnels, le nombre d’acquisitions aidées par année budgétaire ne dépassera pas la centaine.
Pour cequi est des collectivités locales, les aides seront les mêmes que celles accordées aux entreprises. Sauf qu’elles bénéficieront d’un quota spécifique de 150 véhicules par an dans la limite de cinq unités par entité. En ce qui concerne l’aide à l’acquisition des infrastructures de recharge, elle concerne uniquement le matériel installé dans les parcs des collectivités pour les besoins de la flotte interne. La mise en place d’un tel équipement sur la voie publique ne bénéficie pas du dispositif.
Les conseillers régionaux de Haute-Normandie ont également fait le choix d’encourager les établissements publics d’enseignement de son territoire. Ces derniers bénéficient déjà d’une aide régionale de 50 % pour l’achat d’un véhicule. Elle sera majorée de 20 % s’il porte sur un modèle totalement électrique. Le coût du matériel servant à recharger les batteries de ces nouveaux VE sera, lui, entièrement supporté par la région. Et pour ce secteur d’activité, jusqu’à dix engins électriques pourront être financés.

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER