La SNCF presque enfin digitale

Publié le par

La SNCF a tout récemment présenté #DigitalSNCF, son programme visant à poursuivre sa transformation numérique. Parmi les principales mesures de celui-ci, il y a le WiFi gratuit dans les TGV à partir de mi-2016 et une application unique qui devrait réunir à terme l’ensemble des services.

Pour ce qui est du WiFi gratuit dans tous les trains à terme, la ligne Paris-Lyon sera la première équipée fin 2016, tandis que la LGV Est et la ligne Paris-Bordeaux le seront mi-2017. Espérons que cette fois-ci ce sera effectif, car une première tentative via transmission satellite avait coûté cher sans pour autant bien fonctionner. Il est vrai que garantir de bonnes liaisons téléphoniques et fournir de l’accès haut débit dans des trains routant à plus de 300 km/h n’est pas une mince affaire. Mais l’arrivée de la 4G puis du WiFi à l’intérieur des trains devrait enfin faciliter la tâche.

Pour ce faire, la SNCF va collaborer avec l’Arcep (l’Autorité de régulation) et les opérateurs mobiles pour mesurer « avec des rames tests la couverture 3G et 4G sur l’ensemble du réseau ferroviaire, et l’ouverture de celui-ci à l’ensemble des opérateurs pour le déploiement des antennes ». L’objectif étant à terme d’avoir « une la couverture 3G et 4G dans tous les trains et dans toutes les gares », a déclaré Yves Tyrode, directeur digital et communication.

La SNCF va également renforcer sa mise à disposition d’API (interfaces de programmation) à son application avec deux principes : se positionner comme une “ entreprise plate-forme ” qui fournit des données et des API exploitables par des entreprises tierces et proposer des API « plus robustes » et « freemium », c’est-à-dire payantes au-delà d’un certain volume de données exploitées. Le programme #DigitalSNCF est financé à hauteur de 150 millions d’euros par an pendant trois ans.

Bientôt une application unique

JPEG - 332.5 ko

Par ailleurs, on avait du mal à se retrouver – quelle que soit la plate-forme (iOS ou Android) – parmi les nombreuses applications de la SNCF (Sncf Direct, Capitaine Train, Voyages-Sncf, TGV Pro…). Mais depuis février l’application unifiée de la SNCF est au moins disponible sur l’AppStore et se propose de calculer un trajet en prenant en compte non seulement les TGV, mais également les transports en commun (comme la TCL à Lyon), les TER, RER, Transiliens, Intercités, ID TGV et les trains internationaux (Thalys, Eurostar, Lyria, DB pour l’Allemagne, RENFE pour l’Espagne…). L’application, qui remplacera à terme SNCF Direct, indique les horaires et les itinéraires dans une interface sobre qui n’est pas sans rappeler celle de Capitaine Train.

Le logiciel conserve en mémoire l’adresse, la gare de l’utilisateur (base de 5300 gares en France, 200 en Europe) et ses trajets quotidiens pour le prévenir en cas de perturbations, via des notifications. On accède aussi aux informations des gares (trains au départ et à l’arrivée), et il sera possible d’y importer ses billets afin d’obtenir des informations sur le voyage.

Malheureusement tout le travail n’a pas été fait, et il manque toujours plusieurs fonctions et services indispensables. Citons par exemple le support de la base de données des trains Ouigo, l’indication du prix des voyages (mais ce serait en cours), ainsi que la possibilité d’acheter des billets, une fonction encore réservée à Voyages-sncf (ou à Capitaine Train), mais là aussi la SNCF planche sur une solution.

Mots clefs associés à cet article : Train

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER