La NAFA prône la tolérance zéro pour les appareils électroniques au volant

Publié le par

La NAFA (National association of fleet administrators), le puissant lobby américain de la gestion de flotte, a définitivement jugé l’utilisation d’appareils électroniques au volant comme dangereuse pour tout le monde.

Une association de fleet administrators des plus puissantes.
Une association de fleet administrators des plus puissantes.

En octobre 2015, la NAFA a pris position vis-à-vis des sources potentielles de distraction au volant en adoptant une politique ferme pour l’ensemble des itinérants. Elle décrète ainsi interdire l’utilisation de tout appareil électronique de poche ou encore de kits mains libres par le biais d’une « loi » sur la conduite. « Il ne peut, en la matière, y avoir ni hypocrisie ni échappatoire. Nous sommes l’association des professionnels de la flotte automobile, et l’exemple doit venir de chez nous » a déclaré Phillip E. Russo, président de la NAFA. Et d’ajouter : « Notre politique “ aucun appareil mobile pendant que vous conduisez ” a été en vigueur pendant deux ans chez nous, et désormais nous élargissons cette position à l’ensemble des entreprises membres comme à nos partenaires. »

En 2010, la Federal Motor Carrier Safety Administration (le ministère des Transports des États-Unis) a publié un texte interdisant aux chauffeurs de camions et d’autobus commerciaux de « texter » au volant et, par une règle distincte en 2011, d’utiliser tout portable au volant pour les conducteurs de véhicules utilitaires.

Mots clefs associés à cet article : Droits, Sécurité routière, Prévention routière, Lois

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER