LLD : la progression du marché s’est poursuivie en 2016

Publié le par

Le bilan annuel du SNLVLD relate une fois de plus une croissance sur les marchés de la LLD et du fleet management. L’année est également marquée par une concentration des acteurs et le lancement d’innovations service à l’image de la télématique.

Le parc total géré par les loueurs longue durée a crû de 7,1 % en un an.
Le parc total géré par les loueurs longue durée a crû de 7,1 % en un an.

Si vous suivez l’actualité de l’industrie automobile, il ne vous aura pas échappé que le marché des ventes de véhicules neufs a bénéficié en 2016 d’un accroissement des ventes aux professionnels. Cette vigueur bénéficie logiquement aux loueurs longue durée, qui ont augmenté leur part de marché d’un point en 2016 pour atteindre les 21 %, soit un peu moins de 500 000 mises à la route. Cela porte le parc de véhicules gérés à 1 655 045 unités. Ce chiffre comprend les 360 491 voitures et utilitaires loués avec des services de fleet management, une évolution de + 13,2 % par rapport à 2015. Au total, le parc total géré par les loueurs longue durée a augmenté de 7,1 %.

Un contexte en mouvement

Présentés par le Syndicat national des loueurs de véhicules en longue durée (SNLVLD), ces chiffres attestent de la vigueur du marché des flottes. La conférence de presse était également l’occasion de revenir sur les grandes tendances qui ont marqué le secteur en 2016. La première est un phénomène de concentration des acteurs et d’évolution de l’actionnariat. On se réfère ici concrètement au rachat de Parcours par ALD Automotive et à l’intégration de General Electric par Arval.

Autre tendance : les innovations liées au développement de la connectivité ont de plus en plus d’impact sur l’activité des loueurs. Le meilleur exemple reste l’émergence des offres télématiques. Elles représentent une vraie révolution pour le secteur en permettant de faciliter et d’affiner la gestion des flottes. L’année 2016 a également été marquée par une innovation produit intéressante, à savoir le lancement par les loueurs membres du SNLVLD d’offres de LLD pour les particuliers.

Au-delà de ces évolutions, il était rappelé les principaux enjeux auxquels les gestionnaires ont dû et vont devoir faire face en 2017 : évolution fiscale du bonus-malus, évolution réglementaire de désignation du conducteur en cas d’infraction, déductibilité de la TVA sur l’essence, gestion des immatriculations relative à la fermeture des guichets en préfecture. Autant de problématiques qui, comme le rappelle le SNLVLD, peuvent être gérées par le loueur.

Mots clefs associés à cet article : Entreprises, Marché Flottes

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER