L’électrique franchit le cap des 15 000 immatriculations en France

Publié le par

Au premier semestre 2016, plus de 15 000 véhicules électriques ont été immatriculés en France (baromètre Avere France).

L’électrique franchit le cap des 15 000 immatriculations en France

L’électrique double ses ventes en France, sur le premier semestre, par rapport à l’année dernière. En dépassant les 15 000 immatriculations, le marché de l’électrique a enregistré une progression de 50 % par rapport au premier semestre 2015. Les véhicules hybrides rechargeables connaissent le même succès avec une augmentation de 57 %. « À noter, en revanche, une nette phase de ralentissement depuis avril, qui s’est transformée en baisse sur le mois de juin », précise Avere France dans son baromètre. Celle-ci est due à l’abaissement à 1 000 euros (au lieu de 4 000 euros) du bonus écologique accordé par l’État.

Renault a (encore) la cote !

Plus précisément, 15 068 véhicules électriques ont été vendus ce premier semestre, contre 10 063 l’année dernière. Côté électriques rechargeables, on compte 3 327 ventes au premier semestre, contre 2 117 en 2015.

Dans le top 3 des ventes de véhicules particuliers électriques, la Renault Zoe se positionne en tête de course avec 6 528 unités immatriculées. Celle-ci est suivie par la Nissan Leaf avec 2 480 immatriculations. La BMW i3 boucle le top 3 avec 687 immatriculations.

Côté utilitaires, le Renault Kangoo ZE enregistre 1 189 immatriculations. Suivent le Ligier Pulse 4 (309 ex.), le Peugeot Partner (250 ex.), le Nissan e-NV200 (216 ex.), le Goupil G3 (208 ex.) et la Renault Zoe (203 ex.).

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Véhicule hybride rechargeable, Électricité

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER