Kia a reçu son permis de conduite autonome au Nevada

Publié le par

Le Nevada a autorisé le constructeur coréen Kia à tester différentes technologies de conduite autonome sur route.

Kia a reçu son permis de conduite autonome au Nevada

Kia va pouvoir expérimenter ses véhicules autonomes au Nevada. L’État américain a autorisé le constructeur coréen – qui collabore avec Hyundai dans le développement du véhicule autonome – à tester ses différentes technologies de conduite autonome sur route. Quelques technologies de conduite partiellement autonome et une série de véhicules écologiques devraient apparaître en 2020 et la commercialisation des véhicules autonomes, en 2030. C’est pour cela que le constructeur se concentre sur le développement de la communication entre véhicules (V2V), entre les véhicules et les infrastructures (V2I) et entre les véhicules et ce qui les entoure (V2X).

Les deux constructeurs ont réalisé une première vague d’investissement, pour un total de 2 milliards de dollars US d’ici à 2018, qui leur permettra de mettre au point de nouveaux systèmes avancés d’aide à la conduite. Parmi celles-ci on retrouve l’assistant dans les embouteillages (Traffic Jam Assist), la conduite autonome sur autoroute (Highway Autonomous Driving), la conduite autonome en milieu urbain (Urban Autonomous Driving), l’allumage automatique des feux de détresse en cas de forte décélération et de voiturier autonome.

Mots clefs associés à cet article : Kia, Véhicules connectés, Véhicules autonomes

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER