Karos : plus de 11 000 court-voiturages réalisés en Essonne

Publié le par

Le département de l’Essonne s’était engagé à financer 50 000 trajets pour tester cette alternative aux transports en commun.

Karos a estimé à 20 000 euros le gain de pouvoir d'achat permis par ces 11 000 court-voiturages.
Karos a estimé à 20 000 euros le gain de pouvoir d'achat permis par ces 11 000 court-voiturages.

Après deux mois et demi d’expérimentation, François Durovray, président du conseil départemental de l’Essonne, annonce satisfait : « L’offre de covoiturage intermodale proposée par Karos a démontré toute son efficacité et a répondu aux attentes de nos administrés tant en termes de qualité de vie que de mobilité sur le département. Elle a amélioré l’offre de transports à leur disposition et l’accessibilité de territoires peu ou mal desservis par les réseaux existants. Notre positionnement avant-gardiste au bénéfice de chacun de nos concitoyens a été payant en démocratisant cette pratique collaborative et éco-responsable. Nous sommes fiers de montrer qu’une collectivité peut être moteur dans le changement d’habitudes de ses administrés. »

Au total, ce sont un peu plus de 11 000 trajets qui ont été effectués par les Essonniens, qui bénéficiaient des trajets gratuits grâce à l’enveloppe de 100 000 euros débloquée par le département. Fait intéressant, les points de départ ou d’arrivée des trajets ont concerné 85 communes (représentant 310 000 habitants) non desservies par le réseau structurant.

Mots clefs associés à cet article : Covoiturage, Karos

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER