Jaguar Land Rover va électrifier l’ensemble de ses nouveaux modèles à partir de 2020

Publié le par Alice Thuot

À l’occasion de la première édition de son TechFest, Jaguar Land Rover a dévoilé ses ambitions en matière de mobilité électrique. Avec à la clé une annonce majeure, celle de l’électrification de l’ensemble des nouveaux modèles de sa gamme à partir de 2020.

Jaguar se projette en 2040 avec le concept Future-Type.
Jaguar se projette en 2040 avec le concept Future-Type.

Lors de la première édition de son TechFest, qui se tient à Londres du 7 à 10 septembre 2017, Jaguar Land Rover a résolument mis l’accent sur les grands enjeux de l’industrie automobile de demain, et plus particulièrement sur l’avènement des motorisations électrifiées.

Alors que les déclarations stratégiques des constructeurs se multiplient, Jaguar Land Rover, par la voix de son patron Ralph Speth, a annoncé l’électrification de tous les nouveaux modèles des marques Jaguar et Land Rover à partir de 2020. Avec, au choix, une déclinaison 100 % électrique, hybride ou hybride rechargeable.

Le Jaguar I-Pace sera disponible courant 2018

Une volonté de démocratiser les énergies vertes, conjuguée au passé, au présent mais aussi au futur. L’exposition publique du TechFest a ainsi été l’occasion de découvrir une Jaguar E-type Zero, roadster de 1968 doté d’un bloc électrique de 220 kWh, pour un 0 à 100 km/h abattu en 5,5 s.

Dans un registre plus pragmatique, était aussi exposé le Jaguar I-Pace Concept, présenté il y a déjà deux ans. Il préfigure le modèle de série qui sera commercialisé en Europe dès le milieu de l’année 2018. Avec son bloc électrique, le SUV, vendu en entrée de gamme à partir de 55 000 euros environ, sera capable de parcourir 500 kilomètres en tout électrique, autonomie homologuée selon le cycle NEDC.

Du côté de Land Rover, des modèles phares de la gamme recevront une nouvelle motorisation hybride rechargeable pour une autonomie tout électrique de 50 kilomètres. Plus de détails sur les modèles concernés seront donnés par le groupe d’ici à la fin du mois.

Un futur électrique, connecté et autonome

Jaguar Land Rover a également voulu exposer sa vision du futur avec la Jaguar Future-Type, illustration de ce à quoi pourraient ressembler les modèles de la marque de luxe à partir de 2040. Au programme : électrification bien sûr, mais aussi connexion. Ce concept inaugure notamment un outil baptisé Sayer. Ce volant amovible, commandé vocalement et connecté notamment au domicile du conducteur, s’impose comme son assistant personnel.

Grâce aux fonctions de conduite automatisée, le pilotage de la Jaguar Future-Type pourra être totalement ou partiellement délégué selon l’envie du conducteur. Et puisque électrification et automatisation riment souvent avec mutualisation, Jaguar Land Rover voit en ce prototype l’outil adéquat pour démocratiser l’auto-partage en milieu urbain.

Un atout supplémentaire auprès des flottes

Avec cette future gamme de modèles électrifiés, Jaguar Land Rover comble son retard et ajoute une corde à son arc pour viser les flottes. Un canal vital pour le groupe. En effet, sur les huit premiers mois de l’année, les ventes aux professionnels ont représenté plus de 31 % des commercialisations globales de véhicules particuliers.

Sur un volume de 2 315 Jaguar écoulées de janvier à août, 721 l’ont été auprès des professionnels (LLD, administrations et entreprises). Un volume en hausse porté à la fois par les immatriculations réalisées auprès des sociétés (304 unités, + 22 %) et des loueurs longue durée (417 unités, + 45 %). Chez Land Rover, les ventes flottes, en perte de vitesse de plus de 20 % par rapport à la même période de 2016, ont pesé pour 1 843 unités sur les 5 891 véhicules particuliers écoulés.

Mots clefs associés à cet article : Jaguar, Land Rover

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER