Jaguar F-Pace Ingenium : fauve à la diète

Publié le par

Pour sa deuxième année pleine de commercialisation, le SUV britannique accueille un moteur maison qui se veut performant… à condition de ne pas trop exciter le félin.

Le F-Pace mise sur son exotisme et son côté « premium access » pour séduire.
Le F-Pace mise sur son exotisme et son côté « premium access » pour séduire.

Si le E-Pace, SUV « compact » de Jaguar, commence à pointer le bout de son nez, c’est bien le F-Pace qui a inauguré ce segment chez le constructeur anglais. Avec son style séduisant et son positionnement de premium plus accessible et exotique que les références allemandes, le F-Pace a réussi à capter sa clientèle et est rapidement devenu la Jaguar la plus vendue. Pour poursuivre sur cette lancée, les ingénieurs du constructeur anglais sont allés chercher chez leur cousin Land Rover un nouveau moteur Diesel Ingenium.

Du cuir et des muscles

Avec ses 4,73 m de long, le F-Pace en impose. Une impression renforcée par le museau bestial de la calandre. À l’intérieur le cuir s’étend un peu partout à côté de l’aluminium et du carbone. L’ensemble fait moins raffiné que chez les allemandes mais apporte une touche exotique. Parmi les nouveaux équipements cette année, la fonction Dual View de l’écran central permet au conducteur et au passager avant de visionner des contenus différents. Autres nouveautés, des capteurs et caméras à l’avant et à l’arrière offrent une vision à 360° ainsi que des fonctions de sécurité poussées : détection du trafic latéral, alerte angle mort avec correction active de la trajectoire…

Au démarrage, le nouveau moteur Ingenium ne laisse aucun doute sur sa présence. La bête colle bien avec le caractère viril du F-Pace, également servi par une direction musclée. Avec 240 chevaux et 500 Nm de couple, ce quatre-cylindres 2.0 l à double turbo propulse sans peine les presque 2 tonnes du SUV. Les 0 à 100 km/h s’abat en 7,2 s dans un confort permis par la boîte automatique à huit rapports. On regrette seulement que Jaguar n’ait pas travaillé davantage l’isolation phonique de ce bloc, dont la sonorité manque de noblesse. Côté consommations le F-Pace s’en sort bien avec 5,8 l/100 km en conduite douce. Mais attention à ne pas réveiller le félin, qu’il faudra nourrir en conséquence.

Mots clefs associés à cet article : Jaguar, SUV

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER