Iveco, une année 2016 exceptionnelle

Publié le par

Iveco doit en grande partie sa forte croissance en 2016 au Daily. Le constructeur regrette en revanche le sort réservé à ses autocars et autobus produits en France.

L'Iveco Daily a été immatriculé à plus de 11 000 exemplaires en France en 2016.
L'Iveco Daily a été immatriculé à plus de 11 000 exemplaires en France en 2016.

Pierre Lahutte, président (français) d’Iveco monde, est un homme en colère. Il ne comprend pas pourquoi les autocars et les autobus qui sont produits en France dans les usines d’Annonay (Ardèche) et de Rorthais (Deux-Sèvres) et qui bénéficient du label « Origine France Garantie » ne retiennent pas plus l’attention des collectivités territoriales ou des entreprises publiques.

Il s’indigne que la mairie de Paris et la SNCF n’aient pas retenu l’offre d’Iveco quand il s’est agi d’acquérir des bus électriques ou une flotte d’autocars. Il est bien décidé à se battre et propose aux candidats à l’élection présidentielle de se déplacer en autocar Iveco sur lequel on peut lire le slogan « Rouler français, je m’y emploie ». Objectif : mettre le « fabriqué en France » au cœur de la campagne présidentielle.

L’opération est originale et le coup marketing, indiscutablement porteur. Il devrait permettre à Iveco de conforter en 2017 les excellents résultats enregistrés en 2016 en Europe comme en France pour l’ensemble de ses produits. Iveco est aujourd’hui le deuxième acteur sur le marché français des véhicules industriels de plus de 3,5 t. Avec 19 000 véhicules vendus, la marque affiche en effet une part de marché de 14,8 % (+ 0,8 % par rapport à 2015). Autocars et bus, véhicules industriels et véhicules utilitaires légers ont de plus collectionné les récompenses. Les clients les ont plébiscités.

Un Daily « en pleine forme »

C’est le cas en particulier du Daily, qui a bâti son succès sur le renouvellement de l’offre, la technologie Euro 6 de ses motorisations et l’« engagement qualité » qui lui a fait gagner des parts de marché en Allemagne par exemple. Ce qui, quand on sait le niveau d’exigence de la clientèle professionnelle, n’est jamais gagné d’avance.
En France, jamais la progression d’Iveco n’avait été aussi importante sur le marché des véhicules utilitaires de 3,5 t, et la version 7,25 t lui a également permis de gagner des parts de marché.

Le Daily de dernière génération a su convaincre de son caractère premium et séduire par ses motorisations 2.3 l qui utilisent la technologie EGR sans AdBlue et 3.0 l équipées d’une solution de post-traitement SCR (réduction catalytique sélective). La montée en puissance des ventes du Daily doté de la boîte automatique Hi-Matic à huit rapports et du Daily Natural Power fonctionnant au gaz naturel comprimé vient conforter les bons résultats enregistrés.

Iveco France peut aussi compter sur un réseau en plein développement et de plus en plus performant. L’avenir semble d’autant plus prometteur qu’Iveco peut capitaliser sur les produits lancés en 2016 et sur l’arrivée d’un Daily électrique, surtout pour le transport de personnes. Chez Iveco la transition énergétique est en marche, et cela booste son image de marque.

Mots clefs associés à cet article : Iveco

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER