Intel veut mettre cent véhicules autonomes sur les routes

Publié le par

Le géant américain Intel veut tester une flotte de véhicules autonomes en Europe, en Israël et aux Etats-Unis.

Le P-DG d'Intel, de BMW et le co-fondateur de Mobileye lors de la signature de leur partenariat en 2016.
Le P-DG d'Intel, de BMW et le co-fondateur de Mobileye lors de la signature de leur partenariat en 2016.

Au lendemain de son rachat de Mobileye, Intel a annoncé la création d’une flotte qui pourra atteindre cent véhicules autonomes dans les mois à venir. Ces derniers seront testés aux Etats-Unis, en Europe et en Israël. « Concevoir des véhicules et les tester dans des conditions réelles permet d’obtenir des retours immédiats et d’accélérer la mise en place de technologies et de solutions pour les véhicules hautement et complètement autonomes », précise Amnon Shashua, futur vice-président d’Intel et P-DG de Mobileye.

Intel a officiellement racheté Mobileye, spécialiste de l’analyse de données et de la cartographie, le mardi 8 août 2017. Le géant Américain a racheté 84 % des actions de l’entreprise israélienne. Une alliance qui a pour but de pousser encore plus loin les recherches sur les technologies du véhicule autonome.

En 2016, Intel avait déjà signé un partenariat pour le développement de véhicules autonomes avec Mobileye et BMW.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules autonomes, Intel

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER