IFPEN s’attaque aux flottes avec DriveQuant

Publié le par

L’organisme public propose aux entreprises d’améliorer le comportement au volant de leurs collaborateurs à travers une offre globale.

DriveQuant évoque une réduction de la consommation de 10 à 15 %.
DriveQuant évoque une réduction de la consommation de 10 à 15 %.

Les conducteurs dont le comportement au volant ne serait pas un modèle du genre ne devraient pas échapper au radar de la nouvelle offre de services d’IFP Énergies nouvelles. Avec DriveQuant, l’organisme de recherche propose quatre services censés permettre aux entreprises de faire progresser le comportement de leurs conducteurs vers « une conduite plus sûre et plus rationnelle ».

Le premier service est l’analyse énergétique, étape durant laquelle sont mesurées la consommation de carburant et les émissions de CO2 des véhicules de tourisme et utilitaires, dans les conditions réelles de conduite. IFPEN s’appuie sur les algorithmes scientifiques développés en interne pour l’application d’éco-conduite Geco et/ou sur les données récoltées par le biais des solutions télématiques embarquées dans les véhicules (systèmes natifs ou boîtiers OBD). Les éléments recueillis sont ensuite restitués sous forme de tableaux de bord sur une plate-forme dédiée.

Réduire la sinistralité

Après le temps de l’analyse vient celui de l’éco-conduite. DriveQuant accompagne ici les conducteurs pour réduire leur consommation dans les phases clés (accélérations, freinages et allure des déplacements) et se rapprocher de la conduite idéale de référence. « Le comportement de conduite est analysé individuellement puis comparé à l’ensemble du parc, donnant ainsi à chaque conducteur les indicateurs pour évaluer ses progrès et se situer dans le groupe », précise IFPEN.

Vient ensuite un volet consacré à la sécurité, dont le but est d’aider les conducteurs à être plus prudents. D’après DriveQuant, les algorithmes détectent les événements révélateurs de conduite à risque (accélérations et freinages brusques, vitesse de franchissement de virages, estimation de l’adhérence pneu-route et indicateurs de conduite distraite). L’objectif dans le cas présent est de diminuer la sinistralité.

Le programme s’achève avec du coaching afin que les conducteurs mettent en pratique les conseils délivrés sur la durée. DriveQuant interagit avec eux par le biais d’applications mobiles ou de sites web, sur lesquels sont envoyés des conseils et des alertes.

Mots clefs associés à cet article : Prévention routière, Consommations, Éco-conduite

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER