Hyundai Ioniq, une offre unique

Publié le par

Le nouveau modèle dévoilé par le constructeur sera au choix hybride, hybride rechargeable ou 100 % électrique. Un produit sans équivalent sur le marché.

La Ioniq hybride verra le jour en 2016.
La Ioniq hybride verra le jour en 2016.

Électrique, hybride ou hybride rechargeable ? Avec sa nouvelle berline compacte Ioniq, Hyundai compte proposer ces trois solutions à ses clients. Une formule inédite. Seule la Volkswagen Golf semble en mesure de tenir la comparaison avec ses versions hybride rechargeable GTE et électrique.

JPEG - 879.8 ko
Le spoiler et le diffuseur arrière contribuent à l’aérodynamique du véhicule.
Hyundai frappe donc un grand coup en matière de motorisations alternatives. Le constructeur va toutefois démarrer en douceur en commercialisant dans un premier temps la version hybride courant 2016. Celle-ci est équipée d’un moteur essence 1.6 l GDI de 105 ch et d’un moteur électrique de 32 kW. La puissance cumulée atteint ainsi 141 ch et le couple, 265 Nm. La Ioniq hybride dispose en prime d’une transmission à double embrayage et six rapports douce et réactive selon le constructeur.

Hyundai annonce que le moteur électrique permet au véhicule de rouler en mode 100 % électrique jusqu’à la vitesse de 120 km/h sans préciser toutefois la moindre autonomie. On apprend seulement que la batterie lithium-ion polymère qui se situe sous les sièges arrière affiche « une excellente efficacité de charge/décharge et une puissance maximum exceptionnelle ». Il est également précisé qu’elle n’empiète pas sur le volume de l’habitacle et sur l’aire de chargement.

Des composants allégés et des matériaux écolo

JPEG - 7.5 Mo
Un écran de 7 pouces agrémente la planche de bord.
Au-delà de l’intégration de motorisations alternatives, Hyundai a peaufiné l’aérodynamique et allégé au maximum le véhicule pour encore plus de sobriété. La Ioniq dispose par exemple d’un capot moteur et d’un hayon en aluminium. Plus globalement, Hyundai annonce avoir eu recours massivement à des composants allégés. À cela viennent s’ajouter des matériaux recyclés ou écologiques. À titre d’exemple, les contre-portes intérieures sont fabriquées dans du plastique recyclé associé à du bois et de la pierre volcanique, et le garnissage de pavillon et la moquette sont partiellement revêtus de matières premières extraites de la canne à sucre.

La Ioniq inaugure en prime quelques technologies inédites chez Hyundai, comme le système ECO-DAS, qui optimise l’efficacité de la charge de la batterie ou de l’assistance du moteur électrique en fonction de l’itinéraire défini dans le système de navigation et de l’état du trafic. Citons également la présence à bord d’une nouvelle génération de combiné d’instrument reposant sur un écran de 7 pouces. La Ioniq fait enfin la part belle aux équipements de sécurité comme le détecteur d’angle mort, le système d’alerte de franchissement de ligne, le régulateur adaptatif de vitesse ou le système de détection de trafic arrière.

Mots clefs associés à cet article : Hyundai, Véhicule électrique, Véhicule hybride

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER