Hydrogen Council : nouveau porte-parole du secteur de l’hydrogène

Publié le par

Quelque peu délaissée par les politiques publiques et l’opinion face à l’électrique rechargeable, l’industrie de l’hydrogène se rassemble et crée l’Hydrogen Council. Cette nouvelle entité internationale, qui rassemble treize multinationales du secteur, aura pour objectif de montrer le rôle clé de ce combustible dans la transition énergétique.

JPEG - 182.3 ko
Attestant de l’enjeu, les P-DG des treize groupes se sont retrouvés à Davos pour le lancement du Conseil.
Alors que le débat sur la transition énergétique dans les transports bat son plein, l’électrique attire toutes les lumières. Avec les progrès engrangés au niveau des batteries, les opportunités de développement de l’hydrogène comme combustible de propulsion ou comme source de production électrique à travers une pile à combustible se réduisent. Pourtant ce gaz reste très pertinent comme vecteur énergétique, notamment pour stocker la production électrique obtenue à partir d’énergies renouvelables.

Coup d’accélérateur à la filière hydrogène

C’est dans ce contexte que treize acteurs majeurs du secteur de l’hydrogène se sont réunis pour former l’Hydrogen Council. Présidée par les P-DG d’Air Liquide et de Toyota et comptant parmi ses membres Total, ENGIE et un certain nombre de constructeurs déjà engagés dans l’hydrogène, cette structure assurera le lobbying de la filière au niveau international.

Dans cette optique, le Conseil présente ses arguments dans le rapport « How Hydrogen empowers the energy transition » spécialement commandé pour l’occasion. Il définit la vision du Conseil et les actions préconisées pour les pouvoirs publics.

Mots clefs associés à cet article : Hydrogène, Électricité, Environnement

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER