H2 Mobility, programme allemand de 400 stations de recharge d’hydrogène

Publié le par

Mi-octobre, le partenariat intersectoriel allemand H2 Mobility a été officiellement présenté à Berlin au gouvernement allemand par les représentants de ses six partenaires, parmi lesquels Air Liquide figure en bonne position.

L'usine à gaz - station-service d'Air Liquide.
L'usine à gaz - station-service d'Air Liquide.

Au cours de cette présentation, les étapes permettant l’installation d’un nombre plus important de stations de recharge d’hydrogène ont été discutées en coopération avec le ministre fédéral allemand des Transports, Alexander Dobrindt. Alors que le déploiement de 100 stations de recharge d’hydrogène est déjà prévu dans les prochaines années, le projet vise un nombre total de 400 stations sur l’ensemble du territoire, faisant de l’Allemagne le premier pays à posséder un réseau interrégional de stations de recharge d’hydrogène pour véhicules particuliers.

Une déclaration conjointe a été signée par les partenaires industriels et le
gouvernement allemand afin de garantir le bon développement de l’initiative H2 Mobility. Ensemble, les industriels et le gouvernement prévoient d’investir dans les prochaines années environ 400 millions d’euros pour la construction de cette infrastructure de distribution d’hydrogène. Air Liquide, l’un des initiateurs du projet, a inauguré en Allemagne sa première station publique de recharge d’hydrogène à Düsseldorf en 2012. Dix autres stations de recharge d’hydrogène sont actuellement en cours de construction par Air Liquide et seront opérationnelles d’ici à fin 2016.

La France à la traîne

Impliqué dans le développement de solutions de transport non polluantes utilisant des carburants alternatifs, Air Liquide est un acteur clé du développement de la filière énergie hydrogène en Europe et dans le monde. Partout donc, excepté en France, son pays d’origine, où ce type d’installation à destination des particuliers est toujours compromise par les textes en vigueur.

À ce jour, plus de soixante-quinze stations de recharge d’hydrogène ont été conçues et construites par Air Liquide. Le groupe possède et exploite des stations publiques de recharge d’hydrogène aux Pays-Bas et au Danemark. Toujours courant octobre, Air Liquide a démarré la construction de la première station publique de recharge l’hydrogène en Belgique. La France, comme sur beaucoup d’autres sujets, est à la traîne avec deux stations, mais non publiques, construites en Normandie et en Rhône-Alpes (fief d’Air Liquide).

Mots clefs associés à cet article : Hydrogène, Carburants alternatifs

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER