Géolocalisation et éco-conduite : Firstop choisit Ocean

Publié le par

Géolocalisation et éco-conduite : Firstop choisit Ocean

Firststop France (enseigne européenne spécialisée dans le pneumatique, l’entretien automobile et la gestion de parc, propriété de Bridgestone) compte plus de 500 véhicules répartis dans 100 agences. En janvier 2014, l’entreprise a fait le choix des solutions GéoPro® et EcoPro® d’Ocean pour équiper sa flotte selon l’utilisation du véhicule et le profil du conducteur. Un déploiement progressif qui donne déjà des résultats encourageants.

« Nous avons choisi de recourir à une solution de géolocalisation en début d’année 2014 car nous cherchions à optimiser la gestion de nos véhicules. Ocean proposait plusieurs solutions qui répondaient à ce besoin, et notamment à celui de gérer différemment les véhicules destinés au dépannage et ceux de nos commerciaux, » explique Denis Brustel, directeur HSE & Expertise technique chez Firststop. Et d’ajouter : « Ces solutions nous permettent de faire des économies, mais également d’améliorer notre relation client et la sécurité de nos conducteurs. »
Ainsi, lorsqu’une demande de dépannage est faite, l’entreprise peut désormais connaître le véhicule le plus proche du lieu de l’intervention et ainsi le rediriger.
Firststop a également fait le choix de l’éco-conduite. Cette fonctionnalité a été non seulement déployée sur les véhicules de techniciens équipés de GéoPro®, mais également sur les véhicules des commerciaux avec la solution sans géolocalisation, EcoPro®. Denis Brustel explique : « Nous avions déjà commencé à former une partie de nos conducteurs à l’éco-conduite, mais nous ne disposions pas d’un moyen efficace pour mesurer dans le temps les effets de cette politique d’entreprise.  » À présent, l’ensemble des conducteurs dont le véhicule est équipé ont accès à leurs données personnelles de conduite grâce à un accès internet individuel ou une application smartphone, et ils peuvent par eux-mêmes ajuster leur conduite en fonction des points d’amélioration détectés. S’il n’a pas déjà été effectué, le stage d’éco-conduite peut donc être proposé par l’entreprise ou effectué à la demande du conducteur lui-même. Pour Firststop, l’éco-conduite est intéressante à plusieurs niveaux : tout d’abord, elle permet de limiter la consommation de carburant grâce à la mise en place d’un mode de conduite plus souple, fondé sur l’anticipation. « Un de nos commerciaux, très enthousiaste, nous a révélé qu’il avait changé sa façon de conduire : il a baissé de 20 % sa consommation soit une économie en année pleine de 1 400 euros, une baisse des rejets de CO2 pour préserver l’environnement, le tout sans perte de temps, » précise Denis Brustel. « De plus, l’éco-conduite entraîne une réduction des comportements à risque, une plus grande sécurité et moins de stress pour nos conducteurs » dit-il. Pour l’instant, ces solutions ont été déployées sur dix agences-pilotes et seront progressivement étendues à toutes les agences véhicules industriels pour équiper l’ensemble de la flotte, soit plus de 250 véhicules.

Mots clefs associés à cet article : First Stop, Eco-conduite

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER