Géolocalisation des salariés : Geoclic améliore son « bouton privé »

Publié le par

Le salarié et le gestionnaire de flotte doivent se mettre d’accord sur les plages horaires travaillées et sur celles relevant de la vie privée.

Depuis juin 2016, les salariés doivent avoir la possibilité de désactiver la fonction géolocalisation de leur véhicule de service.
Depuis juin 2016, les salariés doivent avoir la possibilité de désactiver la fonction géolocalisation de leur véhicule de service.

« Les employés doivent avoir la possibilité de désactiver la fonction géolocalisation des véhicules à l’issue de leur temps de travail lorsque ces véhicules peuvent être utilisés à des fins privées. » Cette norme, baptisée NS-51, fait partie des recommandations de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés).

En effet, depuis juin 2016, la Commission veut assurer la protection de la vie privée des employés qui utilisent des véhicules d’entreprise. Pour cela, les systèmes de géolocalisation doivent pouvoir être désactivés dès que le salarié utilise son véhicule dans le cadre de sa vie privée. Pour répondre à cette demande, l’entreprise française Geoclic a décidé de perfectionner son bouton « vie privée ».

Comment ça fonctionne ?

Le gestionnaire de flotte et le salarié fixent ensemble les heures travaillées et les heures privées. Le collaborateur pourra alors désactiver la géolocalisation comme prévu. Il aura aussi la possibilité d’appuyer sur le bouton « vie privée » pour des raisons personnelles en dehors des plages prévues, mais il devra le signaler à sa hiérarchie.

Le gestionnaire de flotte obtient donc un rapport détaillé des trajets, temps d’arrêt, etc. En cas de désactivation plus longue que prévu, il a la possibilité de demander des explications au salarié. Il est également le seul à pouvoir activer ce bouton « vie privée » à distance.

Mots clefs associés à cet article : Géolocalisation

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER