Ford ouvre sa gamme Business aux moteurs essence

Publié le par

Sept modèles du constructeur voient leur catalogue réservé aux entreprises s’étendre à la technologie EcoBoost.

Ford mobilise sept de ses modèles pour cette opération, dont la Focus.
Ford mobilise sept de ses modèles pour cette opération, dont la Focus.

Le phénomène est en passe de se généraliser. Après Renault, Peugeot, Citroën ou encore Volkswagen, c’est au tour de Ford d’associer des motorisations essence à des finitions réservées à la clientèle professionnelle. Cette démarche répond selon le constructeur à un intérêt croissant des entreprises pour ses moteurs essence EcoBoost.

« Même si la fiscalité continue de favoriser les véhicules diesel pour les entreprises en permettant de récupérer la TVA sur ces seules motorisations, nous avons noté une réelle demande pour nos modèles essence. Les moteurs EcoBoost deviennent de plus en plus pertinents pour les gestionnaires de parc » assure Philippe Flon, le directeur des ventes sociétés de Ford France.

Cette démarche de Ford concerne pas moins de sept modèles. Ainsi, le bloc 1.0 l EcoBoost de 100 ch est à l’œuvre sur la Fiesta et la Focus. Cette mécanique émarge dans les deux cas à 99 g/km de CO2. On relève que la Fiesta est déclinée en finitions Business et Business Nav moyennant 16 400 et 16 900 euros.

Les monospaces sont de la partie

La Focus est pour sa part proposée exclusivement en finition Business Nav, laquelle est affichée à 22 500 euros. On remarque également la présence d’une version homologuée à 105 g/km du même moteur 1.0 l EcoBoost à un tarif légèrement plus compétitif de 22 100 euros. Une offre peu pertinente dans la mesure où la différence de TVS entre les deux propositions permet de rentrer dans ses frais en moins de deux ans.

La plupart des autres modèles à l’honneur sont des monospaces, l’une des spécialités de Ford. Le B-Max, le C-Max et le Grand C-Max sont proposés avec le 1.0 l EcoBoost de 125 ch. Le B-Max, homologué à 114 g/km, est décliné en finitions Business (20 500 euros) et Business Nav (21 100 euros). Le C-Max et le Grand C-Max sont de leur côté promis à 117 et 119 g/km et pointent à 25 600 et 26 900 euros en finition Business Nav.

Toujours au rayon des monospaces, le S-Max et le Galaxy arrivent en finition Business Nav avec le 1.5 l EcoBoost de 160 ch annoncé à 149 g/km. Les tarifs sont respectivement de 33 950 et 37 350 euros. Ford mobilise enfin le Kuga, son SUV compact, qui bénéficie pour l’occasion du bloc 1.5 l EcoBoost de 150 ch pointé à 143 g/km. La facture s’élève ici à 27 200 euros en finition Business Nav.

Mots clefs associés à cet article : Ford

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER